Accueil > Actions > Coopération européenne

Dernière mise à jour :  12/08/2016 à 16:54

Coopération européenne

Région frontalière de l’Espagne, la Nouvelle-Aquitaine est quotidiennement tournée vers l’Europe, notamment dans ses choix d’infrastructures et de développement économique mais aussi dans tous ses autres domaines de compétence ; éducation (lycées), enseignement supérieur et recherche, formation professionnelle, apprentissage, développement rural et touristique, aménagement du territoire et environnement, dans une perspective de développement durable.

Sa volonté de se développer à une échelle européenne l’amène à coopérer selon 4 axes :

1 - Les relations transfrontalières avec l’Espagne

La coopération transfrontalière avec l’Espagne revêt trois formes :

  1. Via la coopération avec les communautés autonomes d’Euskadi, de Navarre et d’Aragon, l’Aquitaine appuie des projets transfrontaliers sur les infrastructures de transport et de communication, le développement économique et social, l’environnement, l’éducation, la formation, la culture et le tourisme. Cette intervention s’effectue au travers de fonds communs qui ont permis de financer en 2009 plusieurs dizaines de projets pour un montant total d’1 million d’€.
  2. Au sein de la Communauté de travail des Pyrénées (CTP), l’Aquitaine traite les questions de développement et d’aménagement de la montagne pyrénéenne avec les autres régions frontalières ; Andorre, Euskadi, Navarre, Aragon, Catalogne, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.
  3. Avec l'Eurorégion Nouvelle-Aquitaine-Euskadi, la Nouvelle-Aquitaine expérimente une nouvelle forme de coopération pour appuyer des grands projets de part et d'autre de la frontière et contribuer au développement de l'identité eurorégionale.

2 - Les programmes de coopération avec les autres régions partenaires

La Région Nouvelle-Aquitaine coopère avec des régions plus éloignées sur des thèmes communs.

A l'échelle de l'ex-Aquitaine, elle valorise ses atouts au travers de coopérations décentralisées (de région à région) dans le secteur aéronautique, la viticulture, les produits d’origine, les activités de recherche-innovation ou encore l’éducation et la culture avec :

Particulièrement développés, les partenariats de l’Aquitaine avec la Hesse et l’Emilie-Romagne sont dotés d’un dispositif d’appel à projets annuel permettant de financer les initiatives des acteurs aquitains et de leurs homologues allemands et italiens. En 2009, une trentaine de projets ont  été aidés dans les domaines du développement économique, de la culture, de l’éducation et de la formation, de la jeunesse, de l’apprentissage de la langue de la Région partenaire, de la recherche et du sport pour un montant total de 275 000 €.

3 - La coopération multilatérale pour faire entendre la voix des régions

La Région Nouvelle-Aquitaine s’associe avec d’autres régions pour défendre ses intérêts.

Elle s’implique dans plusieurs associations de Régions européennes dont la CRPM (Conférence des régions périphériques maritimes), et son sous-ensemble l’Arc atlantique, qui regroupe les régions littorales de l’Angleterre au Portugal (par exemple sur la question de la protection des zones côtières), ou encore l’Association des Régions européennes des produits d’origine (AREPO) pour promouvoir les produits de nos terroirs.

4 - Les coopérations dans le cadre de l’Union européenne

Au delà de ses programmes de coopération propres (1, 2 et 3), la Région Nouvelle-Aquitaine mène des projets en commun dans le cadre des programmes de l’Union européenne.

Consciente de l’importance des enjeux européens, l’Aquitaine a ouvert en 1999 un Bureau Aquitaine Europe à Bruxelles pour représenter la Région auprès des institutions européennes et appuyer les acteurs socio-économiques aquitains dans leurs démarches auprès de l’Union européenne. il est désormais le Bureau de la Nouvelle-Aquitaine à Bruxelles.

 

Carte des partenariats privilégiés de l'ex-Aquitaine en Europe