Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Accord au Conseil sur la poursuite de Galileo

Dernière mise à jour :  03/07/2012 à 09:47

Accord au Conseil sur la poursuite de Galileo [archive]

Les ministres des Transports de l’UE, réunis le 7 juin, ont adopté un accord sur la poursuite des systèmes de navigation satellitaire Galileo et EGNOS (prédécesseur de Galileo, qui accroît la précision des satellites). Cet accord reste partiel, car si le budget prévu par la Commission européenne (7,9 milliards € pour 2014-2020) était revu à la baisse par les Etats membres lors des négociations sur le budget de l’UE pour cette période, la portée du programme pourrait en être affectée.

L’accord confirme les missions que devra remplir le programme Galileo une fois opérationnel, dont un service gratuit pour les applications GPS de base, un service commercial plus performant, un service crypté pour les utilisateurs autorisés par les gouvernements, ou encore la détection des signaux d’urgence pour un service international d’aide et de sauvetage. Le Conseil entend faciliter la participation des PME au programme, grâce à des dispositions sur la sous-traitance. L’Agence européenne GNSS, qui gère Galileo et EGNOS, est confirmée dans son rôle et établira son siège à Prague le 1er septembre.

Les deux prochains satellites Galileo doivent être lancés le 28 septembre prochain, un an après la mise en orbite des deux premiers satellites opérationnels (voir IE n°121). Les premiers services de Galileo devraient être disponibles en 2014.

En savoir plus