Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Alain Rousset et la Commission européenne dans les estives

Dernière mise à jour :  24/07/2017 à 16:26

Alain Rousset et la Commission européenne dans les estives

Le 28 juin 2017, Alain Rousset a accueilli une délégation de la DG Agri de la Commission européenne pour visiter l’estive de Pombie au pied du Pic du Midi d’Ossau dans les Pyrénées-Atlantiques. Cette rencontre, dans le cadre de plusieurs rendez-vous sur le terrain en marge du Comité de Suivi (voir autre article) pour présenter à la CE des projets soutenus par l’UE, a fait suite à une action de la Région Nouvelle-Aquitaine et des acteurs du pastoralisme des Pyrénées-Atlantiques auprès de la Commission européenne pour autoriser le soutien financier, dans le cadre du Programme de Développement Rural Régional du FEADER, aux investissements de mise aux normes des bergeries d'estives et aux achats d'équipements de traite transportables ; au transport en début de saison des équipements par hélicoptère et au transport par mules tout au long de la saison.

Suite à plusieurs rencontres de haut niveau à Bruxelles d'une délégation menée par Andde Sainte-Marie en mars 2017 et au travail du Conseil régional, la Commission européenne a décidé, le 21 juin 2017, d'autoriser ces aides qui seront effectives dès la saison 2017.

Les représentants de la CE ont ainsi pu constater de visu la valeur ajoutée des fonds européens sur le territoire. La montée à pied vers l’estive s’est faite aux côtés de deux mules de ravitaillement financées par l’UE. Sur place, deux cabanes hébergent des bergers tout l’été : l’une, mise aux normes grâce à des fonds européens, accueille une famille avec deux enfants et bénéficie des équipements de confort de base ; l’autre, sans électricité ni eau courante pourra désormais demander le soutien de fonds européens pour être aménagée.

En marge de cette visite, la délégation de la Commission européenne a pu visiter les locaux de l’entreprise basque de yaourts Bastidarra, à Bardos (64) qui a également bénéficié de fonds européens et a élaboré un système de partenariat étroit avec des producteurs de laits du Pays Basque pour s’approvisionner.

Enfin, la Commission européenne a pu échanger avec les membres de l’Institut patrimonial du Haut-Béarn au sein duquel la Région est représentée par Andde Sainte-Marie et avec la commission Montagne de la Chambre départementale d’Agriculture des Pyrénées-Atlantiques.