Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Appels à projets 2015 du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe

Dernière mise à jour :  30/11/2015 à 16:10

Appels à projets 2015 du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe [archive]

Le 5 novembre ont été publiés les appels à projets 2015 au titre du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) dans le domaine des transports. Pour rappel, le MIE est l’instrument financier du réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

Le budget disponible est de 7,56 milliards € dont 6,47 milliards € pour les pays de la cohésion (la France n’en fait pas partie) et 1,09 milliard € pour l’enveloppe générale. Ces montants sont sans commune mesure avec ceux de 2014, 13 milliards € ayant été attribués (dont 4 milliards pour la cohésion).

Neuf priorités, de nature horizontale, ont été définies pour l’enveloppe générale:

  • SESAR (Ciel unique européen): 515 millions €
  • ERTMS (système de gestion du trafic ferroviaire): 200 millions €
  • Autoroutes de la mer: 130 millions €
  • Systèmes de transport intelligents (ITS): 70 millions €
  • Nouvelles technologies et innovation (y compris les carburants alternatifs): 60 millions €
  • Infrastructures de transport dans les nœuds du réseau central: 50 millions €
  • Plateformes logistiques multimodales: 40 millions €
  • Infrastructures sûres et sécurisées: 15 millions €
  • Systèmes d’information fluviaux (RIS): 10 millions €

La date limite de soumission des dossiers est fixée au 16 février 2016, pour une sélection prévue au début de l’été prochain. Une journée d’information en ligne sur cet appel à projets est organisée le 30 novembre à Bruxelles.

Venu présenter ces appels aux eurodéputés de la commission Transports le 9 novembre, Olivier Onidi, Directeur du Réseau européen de mobilité à la DG MOVE de la Commission européenne, a indiqué que trois aspects feront l’objet d’une attention particulière dans l’analyse des propositions de projets: s’ils sont prioritaires ou non (inscrits dans les lignes directrices RTE-T, dans les plans de travail des coordinateurs européens); leur degré de maturité; ainsi que l’optimisation du montant attribué à chaque projet par rapport au budget disponible dans le MIE.
 
En savoir plus


Ajouter un commentaire