Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Avenir d’Horizon 2020: premiers échanges au Parlement européen

Dernière mise à jour :  31/03/2017 à 11:26

Avenir d’Horizon 2020: premiers échanges au Parlement européen [archive]

Le 23 mars 2017, la commission de l’Industrie et de la Recherche (ITRE) du Parlement européen a débattu du rapport portant sur l’évaluation à mi-parcours d’Horizon 2020 et les perspectives pour le futur programme-cadre post 2020 (voir IE du 28 février 2017). En préambule, le service de recherche du Parlement européen avait présenté les premiers résultats d’une étude sur la mise en œuvre d’Horizon 2020, qui, tout en soulignant le succès du programme, détaille aussi des voies d’amélioration, notamment une participation industrielle contrastée d’un thème à l’autre, une difficulté du programme à toucher les start-ups innovantes.

Le problème de l’inégale participation des pays et régions de l’UE au programme a ensuite animé les débats entre eurodéputés autour du rapport de Soledad Cabezon Ruiz (S&D, Espagne). Cette dernière, soutenue par Barbara Kudrycka (PPE, Pologne), souhaite introduire un critère de répartition géographique à l’évaluation des projets, arguant que six Etats membres concentrent actuellement 68% du financement et qu’il est nécessaire d’encourager l’émergence de nouveaux centres d’excellence dans l’UE et d’éviter la fuite des cerveaux vers l’Ouest.
 
Les voix de Christian Ehler (PPE, Allemagne), du groupe ALDE et du Directeur général de la DG Recherche et Innovation de la Commission européenne, Robert-Jan Smits, se sont élevées contre cette proposition: selon eux, l’excellence doit rester le principe fondamental du programme-cadre européen de R&I, marquant sa différence de philosophie par rapport à la politique de cohésion. Les députés sont en revanche tombés d’accord sur le souhait de maintenir une architecture en trois piliers (excellence scientifique, leadership industriel, défis de société), et pour demander une nette augmentation budgétaire: 100 milliards € sur la prochaine période, voire 120 milliards pour le Président de la commission ITRE, le Polonais Jerzy Buzek (PPE). Les prochains échanges auront lieu les 24-25 avril.

Ce débat avait lieu en pleines célébrations des dix ans du Conseil européen de la Recherche, une partie du programme Horizon 2020 qui alloue des bourses aux meilleurs chercheurs européens et à leurs équipes dans tous les domaines. Le Commissaire Carlos Moedas a salué le succès de ce dispositif, qui, en dix ans, a soutenu pour 12 milliards € plus de 50 000 chercheurs, qui ont récolté six prix Nobel, quatre médailles Fields et cinq prix Wolf. L’occasion pour la Commission d’annoncer que 50 millions € supplémentaires seront alloués au Conseil européen de la Recherche pour la période 2018-2020.

En savoir plus