Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Budget européen: débat entre Alain Lamassoure et Janusz Lewandowski au Bureau Aquitaine Europe

Dernière mise à jour :  19/12/2011 à 14:58

Budget européen: débat entre Alain Lamassoure et Janusz Lewandowski au Bureau Aquitaine Europe [archive]

François Maïtia, Vice-président du Conseil régional d’Aquitaine en charge de l’Europe et de la Coopération transfrontalière et interrégionale, a accueilli Janusz Lewandowski, Commissaire européen en charge de la Programmation financière et du budget, et Alain Lamassoure, Président de la commission des Budgets au Parlement européen, dans les locaux du Bureau Aquitaine Europe à Bruxelles. Avec ses partenaires de Hesse, d’Emilie-Romagne et de Wielkopolska, l'Aquitaine a organisé le 30 novembre 2011, une conférence sur le thème "Nouveau budget, nouvelles ressources pour l’Union européenne ?", l'occasion pour deux éminents protagonistes du débat budgétaire européen d’échanger leurs points de vue.
 
Le  Commissaire Lewandowski a rappelé que le contexte de crise domine les discussions. Il a cependant qualifié le projet de Cadre Financier Pluriannuel 2014-2020 de la Commission de "révolutionnaire au niveau des recettes, et évolutif pour les dépenses". La Commission, a-t-il souligné, a souhaité le gel des politiques "traditionnelles" (PAC et politique de cohésion) et un déblocage de davantage de crédits pour les "nouvelles" politiques (recherche, éducation, voisinage…). D’autre part, la Commission entend rendre le système de ressources propres de l’UE plus soutenable, grâce notamment à une taxe sur les transactions financières, dans un contexte où les Etats sont de plus en plus réticents à participer au budget européen.

Alain Lamassoure a salué le vœu de la Commission d’introduire de nouvelles ressources propres, et a insisté sur le fait que le budget européen peut permettre aux Etats d’économiser sur leur propre budget. L’eurodéputé a également fait remarqué que l’UE étant devenue une véritable communauté de destin, la question n’est plus aujourd’hui de savoir s’il faut plus ou moins d’Europe, mais comment améliorer notre vivre ensemble, qui passe par un budget européen ambitieux.

François Maïtia a conclu le débat en annonçant que le Conseil  régional voterait un vœu sur les perspectives budgétaires européennes 2014-2020 lors de sa session plénière du 19 décembre. Ce texte affirme le soutien de la Région aux propositions budgétaires de la Commission européenne, qui constituent un seuil en-dessous duquel l’UE ne se trouverait pas en mesure de réaliser ses objectifs pour 2020.