Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Conseil informel sur la politique de cohésion à Chypre

Dernière mise à jour :  17/12/2012 à 16:00

Conseil informel sur la politique de cohésion à Chypre [archive]

Le 6 novembre, un Conseil informel sur la politique de cohésion s'est tenu à Nicosie sous la Présidence du Ministre chypriote délégué aux Affaires européennes, Andreas Mavroyannis. Etaient notamment présents le Commissaire européen à la Politique de cohésion, Johannes Hahn, la Présidente de la commission du Développement régional au Parlement européen, Danuta Hübner, le Président du Comité des Régions, Ramon Luis Valcarcel Siso, et la Secrétaire générale de la Conférence des régions périphériques et maritimes (CRPM, dont l'Aquitaine est membre), Eleni Marianou.

Les débats se sont tenus dans un contexte assez tendu puisque que quelques jours auparavant, la Présidence chypriote de l'UE avait proposé de réduire de plus de 12 milliards € le budget de la cohésion pour 2014-2020 (voir article plus haut). Les sujets à l'ordre du jour étaient l'efficacité et la valeur ajoutée de la politique de cohésion d'une part, la gouvernance d'autre part. L'idée de créer une formation du Conseil des ministres de l'UE spécifiquement dédiée à la cohésion, telle qu'il en existe pour l'agriculture, l'environnement ou les transports, a été avancée mais non retenue.

Sur l'efficacité de la future politique de cohésion, les conclusions du Conseil insistent sur trois éléments jugés essentiels: la concentration des ressources sur un nombre limité de priorités; le cadre de performance et les indicateurs de suivi; les conditionnalités ex ante. Deux points concernent la dimension territoriale, les ministres ayant souligné la nécessité de répondre aux défis territoriaux par des solutions intégrées d'une part, et l'importance de la cohésion territoriale, à mettre en œuvre grâce à la gouvernance multiniveau, d'autre part.

Enfin, concernant la gouvernance de la cohésion, l'accent a été mis sur le renforcement de la coordination entre Etats membres et au sein de la Commission pour exploiter les synergies entre les cinq fonds du règlement général. Il a également été convenu que la Commission européenne présenterait chaque année à partir de 2016 un rapport de synthèse sur la politique de cohésion.

En savoir plus