Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Dernière commission REGI au Parlement et Conseil informel sur la cohésion

Dernière mise à jour :  29/04/2014 à 10:03

Dernière commission REGI au Parlement et Conseil informel sur la cohésion [archive]

Parlement européen

Le 1er avril s’est tenue la dernière réunion de la commission du Développement régional (REGI) pour la législature 2009-2014 du Parlement européen. C’est dans ce cadre que le Commissaire européen en charge de la cohésion, Johannes Hahn, est venu faire le bilan des dernières années. Il a ainsi indiqué que les fonds structurels avaient permis de créer 600 000 emplois en Europe mais que ce nombre n’avait pas permis de compenser les pertes engendrées par la crise. Après avoir souligné l’étendue de la réforme de la politique de cohésion réalisée pour 2014-2020, le commissaire a invité les responsables à s’engager précisément dans sa mise en œuvre.

Concernant les macrorégions, Johannes Hahn a mis l’accent sur les réalisations. Malgré un intérêt accru pour ces mécanismes de coopération, tel que démontré par la mise au point de deux nouvelles stratégies (Alpes et Adriatique), le Commissaire estime que tous les territoires européens n’ont pas besoin de macrorégions et que ces dernières doivent d’abord et avant tout se fonder sur des projets concrets.

Parmi les autres points évoqués, J. Hahn a rappelé la nécessité de respecter les règles en matière de marchés publics dans les projets, même ceux qui ne sont pas cofinancés par des fonds structurels. En conclusion, le commissaire a regretté l’interprétation donnée par les médias du taux d’erreur dans la politique de cohésion, en expliquant qu’il s’agissait la plupart du temps de problèmes de procédures et non de détournements.

Conseil de l’UE

Les 24 et 25 avril, une réunion informelle des ministres des pays de l’UE chargés de la politique de cohésion s’est tenue à Athènes, dans le cadre de la Présidence grecque de l’UE. Le Commissaire Johannes Hahn et la Présidente de la commission REGI au Parlement européen, Danuta Hübner, y ont notamment participé.

Au menu des discussions figuraient: le développement urbain; l’accès des PME aux financements, avec une intervention de la Banque européenne d’investissement (BEI); et la configuration des futures réunions de ce type, afin d’envisager la création d’une structure permanente du Conseil dédiée à la cohésion.

Sur les PME, les ministres européens ont notamment évoqué la nécessité de renforcer l'utilisation des instruments financiers afin d'améliorer leur accès au crédit et d'encourager les partenariats transnationaux entre entreprises afin de favoriser la conquête de nouveaux marchés.