Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Ecolabel européen dans le tourisme: l’Aquitaine à l’avant-garde

Dernière mise à jour :  25/11/2014 à 19:11

Ecolabel européen dans le tourisme: l’Aquitaine à l’avant-garde [archive]

Le 13 novembre, à l’initiative de l’AFNOR, s’est tenu à Blanquefort (33) un colloque interrégional de partage de bonnes pratiques et de retours d’expériences sur l’écolabel européen dans le domaine des hébergements touristiques et des services de camping, en présence d’une cinquantaine de chefs d’entreprise écolabellisée, et d’une représentante de la Commission européenne.

L’Ecolabel européen est le seul label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l'Union européenne. Il est délivré, en France, par AFNOR Certification. Il s’agit d’une marque volontaire de certification de produits et services, qui repose sur le principe d'une "approche globale" qui prend en considération le cycle de vie du produit ou du service. L’Ecolabel européen concerne une vaste liste de 53 produits et services. Pour les hébergements touristiques et les campings, les critères pris en compte sont l’utilisation de sources d'énergie renouvelable, les économies d'énergie et d'eau, la réduction de la production de déchets, et l’amélioration de l'environnement local.

L’Aquitaine est une Région pionnière en Europe sur ce sujet, avec plus d’une cinquantaine d’hébergements et campings écolabellisés. En ouverture de ce colloque, Renaud Lagrave, Vice-président du Conseil régional en charge du tourisme, a rappelé que ce succès s’explique notamment par l’accompagnement proposé par la Région pour les entreprises touristiques souhaitant s'engager dans cette démarche. Cependant, il a souligné que la communication sur l’écolabel reste un défi, celui-ci étant encore relativement méconnu de la clientèle.

Silvia Ferratini, Coordinatrice de l’Ecolabel européen à la Direction générale de l’Environnement de la Commission européenne, participait à la journée afin de recueillir les retours d’expériences des écolabellisés et des institutions qui les accompagnent, ainsi que pour évoquer la vision de l’Union européenne et les tendances futures de l’Ecolabel. Elle a présenté des pistes pour améliorer la visibilité de ce label, notamment une coopération avec des sites de réservation en ligne, et a rappelé que chaque établissement écolabellisé pouvait s’en servir comme d’un outil marketing.

De nombreuses parties prenantes ont également participé aux échanges de la journée, notamment Patricia Proia, Chef de produit tourisme à AFNOR Certification, Roland Heguy, Président confédéral de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie), Philippe Mangin et Gérard Ducès, Présidents des Clubs d’écolabellisés de Poitou-Charentes et du Sud-Ouest (Aquitaine et Midi-Pyrénées), ainsi que plusieurs hôtels et campings écolabellisés. Ils ont partagé leur point de vue et se sont engagés à mieux coopérer pour promouvoir ce label et en faire une force pour leur attractivité.