Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Editorial à l'approche des élections européennes

Dernière mise à jour :  14/05/2014 à 10:46

Editorial à l'approche des élections européennes [archive]

Le 25 mai prochain, les Français éliront leurs représentants au Parlement européen. Sur les 74 élus appelés à faire entendre la voix de la France, 10 seront désignés par les électeurs du Sud-Ouest.

Cette élection se déroulera dans un contexte économique difficile. Si des signes de reprise sont déjà perceptibles, le chômage continue de toucher de larges franges de la population et plus particulièrement les jeunes, qui ont été les premières victimes de la crise.

L’Europe fait aujourd’hui les frais de ces mauvais résultats économiques. Pour bon nombre d’électeurs, elle est devenue synonyme d’échec : échec à anticiper et à prévenir la crise ; échec ensuite à y apporter les réponses qui auraient permis de rapidement réunir les conditions de la reprise. Elle apparaît de plus en plus comme le miroir de nos impuissances. A cela s’ajoute le sentiment, renforcé par les plans d’austérité, que l’Europe agit seule, loin des peuples, et parfois contre la volonté des peuples.

La colère des citoyens français et européens est compréhensible. Elle traduit une souffrance sociale qui s’est déjà exprimée à l’occasion des élections municipales. On aurait tort cependant de rendre l’Europe coupable d’une situation dont elle n’est que partiellement responsable. J’invite les électeurs à résister, le 25 mai, à deux tentations : celle de ne pas voter, et celle, tout aussi dommageable, de voter contre l’Europe.

Les raisons de se rendre aux urnes ne manquent pas. C’est un parlement renforcé, doté de prérogatives étendues, qui sera élu à l’occasion de ce scrutin. Ce parlement compétent pour intervenir dans des domaines aussi variés que l’agriculture, la sécurité énergétique, le commerce international, les affaires intérieures, la santé et la justice, sera de plus pour la première fois associé à la désignation du Président de la Commission européenne. L’enjeu électoral sera donc considérable.

Je rappellerai par ailleurs que grâce à l’Europe, de nombreux projets ont pu au cours de la période récente être financés qui ont largement profité aux Aquitaines et aux Aquitains. Du numérique au développement durable en passant par la recherche et la formation, le dernier numéro de L’Aquitaine vous livrera un aperçu très concret de ces nombreux projets, européens dans leur financement, mais aquitains dans leur ancrage et dans leurs retombées. En votant pour l’Europe le 25 mai, vous voterez donc également pour l’Aquitaine et son avenir.

 

Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine

En savoir plus