Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Efficacité énergétique: la Commission européenne propose un objectif de 30% pour 2030

Dernière mise à jour :  02/10/2014 à 09:28

Efficacité énergétique: la Commission européenne propose un objectif de 30% pour 2030 [archive]

En janvier 2014, la Commission européenne annonçait de nouveaux objectifs climatiques à l’horizon 2030 ("Paquet Energie-Climat 2030"): réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux de 1990 et faire passer la part des sources renouvelables à au moins 27 % de la consommation d'énergie (voir IE n°143). En publiant, en juillet dernier, sa communication intitulée "L'efficacité énergétique: quelle contribution à la sécurité énergétique et au cadre d'action 2030 en matière de climat et d'énergie?", la Commission européenne complète ainsi le cadre proposé pour 2030. L'objectif de 30 % d’économie d’énergie pour 2030 se fonde sur les avancées déjà enregistrées comme la réduction de moitié de la consommation d’énergie dans les nouveaux bâtiments depuis les années 1980, ou la diminution de près de 19 % de l'intensité énergétique du secteur industriel par rapport au niveau de 2001.

La communication souligne qu’un tel objectif offrirait de nouveaux débouchés pour les entreprises européennes (en particulier dans la construction et la fabrication d'équipements), contribuerait à réduire la dépendance de l’UE à l'égard des fournisseurs extérieurs (réduction des importations de gaz en particulier), et permettrait aux consommateurs une réduction sensible de leurs factures d’énergie.

La communication examine également la progression vers l'objectif que s'est fixé l'UE, en 2008,  de réaliser 20 % d'économies d'énergie d'ici à 2020. La Commission européenne estime que l'Union européenne (UE) parviendra à réaliser environ 18 % à 19 % d'économies d'énergie d'ici à 2020, voir à atteindre l’objectif de 20% à condition que tous les Etats membres mettent intégralement en œuvre la législation existante. L'UE a en effet mis en place un cadre législatif pour parvenir à réaliser cet objectif, et dont la pierre angulaire est la directive sur l'efficacité énergétique. Cette directive est complétée par d’autres actes législatifs tels que  la directive sur la performance énergétique des bâtiments (PEB), les normes de performance en matière d’émissions de CO2 pour les voitures et les utilitaires légers, le déploiement de compteurs intelligents, etc.

Le Conseil européen devrait se prononcer en octobre sur l’ensemble des objectifs de ce Paquet Energie-Climat. Reste en suspens à ce jour la question de la nature de l’objectif des 30% d’efficacité énergétique, qui n’est pas précisé dans la communication: contraignant ou indicatif ? Le futur Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s’est, en tout état de cause, déjà prononcé en juillet devant les députés européens pour un objectif contraignant d’efficacité énergétique  d’au moins 30% d’ici 2030. Quant au Parlement européen, il a demandé en février dernier à ce que cet objectif soit porté à 40%.

En savoir plus