Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > En route vers la COP21: l’UE progresse vers ses objectifs de réduction des émissions des gaz à effet de serre

Dernière mise à jour :  02/11/2015 à 12:32

En route vers la COP21: l’UE progresse vers ses objectifs de réduction des émissions des gaz à effet de serre [archive]

Un rapport publié le 20 octobre par l'Agence européenne pour l'Environnement (AEE), souligne que l'Union européenne (UE) est sur la bonne voie pour atteindre et dépasser l'objectif qu’elle s’est fixée à l’horizon 2020 de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 %. Intitulé "Tendances et projections en Europe 2015", le rapport révèle que les émissions de gaz à effet de serre en Europe ont reculé de 23 % entre 1990 et 2014 et se situent aux niveaux les plus bas jamais enregistrés.

Pour le Commissaire européen chargé de l’Action pour le climat et de l’énergie, Miguel Arias Cañete: "C’est un message puissant que nous envoyons à la veille de la conférence de Paris sur le climat, que l'Europe tient ses engagements et que nos politiques en matière de climat et d'énergie donnent des résultats. En outre, l'Union européenne a déjà fait les premiers pas vers la mise en œuvre de l'engagement pris en amont de la conférence de Paris en présentant, cette année, de nouvelles propositions."

En effet, la réunion extraordinaire du Conseil "Environnement" qui s'est tenue mi-septembre a permis à l’UE de définir sa position en vue du nouvel accord mondial sur le climat. L’UE plaide en faveur d’un accord international équitable, ambitieux et juridiquement contraignant, permettant de maintenir l’augmentation de la température moyenne mondiale en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux de l’époque préindustrielle. Pour atteindre cet objectif, il faut, selon le Conseil, que les émissions mondiales de gaz à effet de serre atteignent leur point culminant au plus tard en 2020, qu'elles soient réduites, d'ici 2050, d'au moins 50 % par rapport aux niveaux de 1990 et qu'elles soient ramenées à un niveau proche de zéro ou inférieur au plus tard en 2100.

En outre, l’UE plaide pour un mécanisme de réexamen de l’accord (mécanisme lié aux ambitions) qui permette, tous les cinq ans, d’examiner et de renforcer les objectifs de réduction des émissions à la lumière des dernières avancées scientifiques et des progrès accomplis jusque-là. Toutes les parties devraient être tenues, à cette occasion, de présenter des engagements nouveaux ou actualisés, qui ne pourraient être inférieurs aux niveaux d'ambition antérieurs, ou de présenter à nouveau les engagements existants. L’UE estime également qu’il est essentiel que tous les pays s’accordent à Paris sur un système robuste pour suivre les performances des gouvernements et leur demander de rendre des comptes sur la réalisation de leurs objectifs.

Prochaines étapes: La 21e conférence des parties (COP 21) se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

En savoir plus