Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Erasmus+: coup d’envoi de la garantie de prêts en master

Dernière mise à jour :  18/12/2015 à 11:08

Erasmus+: coup d’envoi de la garantie de prêts en master [archive]

Le 1er décembre, la Commission européenne a annoncé la conclusion d’un accord entre le Fonds européen d’investissement et le groupe bancaire français BPCE pour l’octroi de prêts avantageux à des étudiants souhaitant effectuer un master dans un autre pays. L’accord porte sur un montant de prêts de 30 millions € au total, garantis par le budget du programme Erasmus+.

Il était en effet prévu que 3,5% du budget total d’Erasmus+ soit réservé à ce nouvel instrument de garantie de prêts, destiné à pallier l’absence d’aide à l’accomplissement d’un master complet dans un autre pays européen que celui où réside l’étudiant, les bourses de mobilité Erasmus+ étant réservées aux échanges. Le montant des prêts peut aller jusqu’à 12 000 € pour un master d’un an, et 18 000 € pour deux ans.

L’accord conclu par le FEI prévoit que ces prêts seront accordés non seulement aux étudiants français qui préparent un master dans l’un des 33 pays participant au programme Erasmus+, mais aussi aux diplômés originaires de ces pays qui souhaitent venir étudier en France, et ce quels que soient leur origine sociale ou leur domaine d’étude. Les conditions proposées, grâce à la garantie du budget de l’UE qui permet de couvrir une partie des risques, incluent des options de remboursement différé, des taux d’intérêt moins élevés que sur le marché, et pas de nécessité d’apporter une garantie.

La France est le deuxième pays participant à Erasmus+ à mettre en œuvre cet instrument, après l’Espagne depuis juin 2015. A noter que cette garantie de prêt intervient en complémentarité, et non en substitution, des bourses de mobilité et autres projets éligibles au programme Erasmus+.

En savoir plus


Ajouter un commentaire