Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Financements européens pour la promotion des produits agricoles

Dernière mise à jour :  24/01/2012 à 15:02

Financements européens pour la promotion des produits agricoles [archive]

Courant novembre, la Commission européenne a approuvé des programmes de promotion présentés par les Etats membres afin de valoriser notamment la filière fruits et légumes. Ces programmes seront financés en partie par l’Union européenne (UE).

14 programmes de promotion en faveur du secteur des fruits et légumes

La Commission européenne a approuvé 14 programmes présentés par 11 Etats membres visant à promouvoir les fruits et légumes frais au sein du marché intérieur et dans les pays tiers. Les programmes sélectionnés, d'une durée de trois ans, sont dotés d'un budget total de 34,1 millions €, dont 17 millions € (50 %) sont financés par l'UE. Ces programmes font partie d'un ensemble de mesures proposées par la Commission cet été, au vu de la situation de marché difficile que connaît ce secteur à la suite de la crise de l'E.coli. Onze d'entre eux sont destinés au marché intérieur et trois à des pays tiers. L'Allemagne est le principal pays cible parmi les Etats membres, tandis que les programmes des pays tiers s'adressent aux marchés chinois, russe et ukrainien. Les organisations professionnelles bénéficiaires de ces fonds communautaires sont notamment situées en Espagne, Grèce, Italie, France (2,1 millions €) et Pays-Bas.

20 programmes de promotion en faveur des produits agricoles dans les pays tiers

Une deuxième décision relative aux programmes de promotion dans les pays tiers a été adoptée à la fin du mois de novembre : la Commission européenne a approuvé 20 programmes, d'une durée de trois ans, pour un budget total de 60,2 millions €, dont 30,1 millions € (50 %) sont financés par l'UE. Les programmes sélectionnés concernent les fruits et légumes frais et transformés, le lait et les produits laitiers, les AOP (appellations d'origine protégées), les IGP (indications géographiques protégées) et les STG (spécialités traditionnelles garanties), les aliments et l'agriculture biologiques, l'huile d'olive, le vin et les spiritueux, les céréales et le riz, l'horticulture et la viande.

La révision de la politique de promotion est actuellement en cours et a donné lieu à la publication d’un livre vert par la Commission européenne (voir IE n°119). Un rapport résumant les contributions a été présenté lors de la conférence "Promotion de l'agriculture européenne : une nouvelle approche" organisée par la Présidence polonaise à Varsovie le 29 novembre 2011. Les contributions serviront de base à la présentation d'options concrètes dans le cadre d'une communication à la mi-2012, qui sera suivie de propositions législatives vers la fin 2012.
 
En savoir plus