Dernière mise à jour :  03/10/2012 à 11:02

Futur RTE-T: débat entre eurodéputés [archive]

Lors de sa réunion du 6 septembre, la commission Transports du Parlement européen a examiné le projet de rapport des Eurodéputés Ismail Ertug (S&D, Allemagne) et Georgios Koutmoutsakos (PPE, Grèce) portant sur les futures lignes directrices pour le Réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Ce rapport préfigure ce que sera la position du Parlement en la matière.
 
Présentant leur texte, les co-rapporteurs ont souligné plusieurs points. Insistant de nombreuses fois sur la valeur ajoutée européenne du RTE-T, ils ont déclaré que le texte législatif n'avait pas vocation à inclure les projets régionaux. Ne voulant pas ouvrir la boîte de Pandore, les cartes des réseaux central et global ainsi que la liste des projets déjà présents dans les textes de la Commission ne seront modifiés qu'à la marge – leurs suggestions ne concernent pas la France.

Par ailleurs, des sujets ont été spécifiquement soulevés par les rapporteurs: les émissions sonores des transports ferroviaires, la navigation intérieure, les autoroutes de la mer mais également l'impact environnemental des projets de transport, auxquels une attention particulière doit être portée.

Enfin, les rapporteurs ont consacré une bonne partie de leur rapport à la gouvernance des RTE-T. Ils se montrent très attachés au système de coordination et de mise en œuvre proposé par la Commission pour les corridors et suggèrent de renforcer les compétences de ces plateformes. Ils revendiquent également une meilleure implication des niveaux régional et local afin d'améliorer les chances de succès des projets.

En savoir plus