Dernière mise à jour :  01/08/2012 à 18:28

Haïti, un an après [archive]

Plus d’un an après le séisme du 12 janvier 2010, la Région Aquitaine dresse le bilan de son action et des aides financières déployées.

La coopération menée avec Haïti depuis 2007 avait naturellement amené la Région Aquitaine à intervenir d'urgence dans les semaines suivant le séisme. Et la pousse aujourd'hui à mettre en place une action plus durable.

Dès le 8 février 2010, la Région avait mobilisé 100 000 euros pour appuyer les opérations de plusieurs organismes :

- La mise en place de télécommunications d’urgence par l’association Télécoms Sans Frontières (TSF). Au total, plus de 100 organisations humanitaires (ONG, agences des Nations Unies et autorités locales) ont bénéficié des services de TSF.
Autre résultat, TSF a ouvert 3 à 4 centres de téléphonie humanitaire quotidiennement dans les régions affectées, pour couvrir l’ensemble des zones les plus touchées par le tremblement de terre et permettre aux familles d’entrer en contact avec leurs proches

Voir le reportage de France 3 Aquitaine le 12 janvier 2011

- Le déploiement d’une Unité d’Intervention d’Urgence par l’association Pompiers Sans Frontières (PSF) et la fourniture d’une aide médicale d’urgence via un poste sanitaire mobile. Au total, 4.300 consultations ont été réalisées et les équipes de PSF ont permis l’approvisionnement en eau potable de 2.500 sinistrés.

- La mise en place d’un Programme de reconstruction et construction d’établissements scolaires dans le but de scolariser les enfants victimes du séisme par l’association de collectivités locales Cités Unies France (CUF). Ce programme sera exécuté en 2011 et concernera 7 établissements scolaires.

- De plus, le 15 février 2010, le Conseil régional a mis à la disposition de la Délégation départementale du Nord (Haïti) une assistante technique aquitaine ayant pour mission de faciliter la coordination de la gestion de crise à l’échelle de ce département. La mission s’est terminée le 15 mai 2010.

Aujourd'hui, le Conseil régional engage une phase de soutien durable.
L'institution a initié en étroite collaboration avec les autorités nationales et locales haïtiennes un nouveau programme intitulé « Sécurité alimentaire et Lutte contre la Pauvreté - Nord Haïti ». Ce programme mis en oeuvre par l’association AGRISUD International, basée à Libourne (33), a pour objectif de lutter contre la pauvreté structurelle des populations, qui sont aussi affectées par les répercussions du séisme du 12 janvier 2010, en  augmentant durablement leur sécurité alimentaire et leur niveau de vie.
Sur trois ans, près de 1.000 paysans haïtiens seront bénéficiaires de cette action : 820 familles de producteurs en situation d’insécurité alimentaire et de pauvreté chronique, et affectées indirectement par les répercussions du séisme du 12 janvier, ainsi que 200 familles déplacées, affectées directement par la catastrophe.
Enfin, le Conseil régional participe activement à la démarche initiée par l’Association des Régions de France qui vise à financer par les Régions françaises la reconstruction de l’un des établissements scolaires haïtiens détruits.
Pour Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, et Ludovic Freygefond, vice-président en charge de l’International, « ce soutien à Haïti intervient dans la continuité de l’action menée depuis 2007 pour la reforestation et le développement agricole. Il est pour nous une évidence face à la détresse des Haïtiens, pour les aider non seulement à se relever de la catastrophe du 12 janvier 2010, mais aussi à mettre en place un développement à plus long terme pour le pays. »

Voir le communiqué de presse complet sur le bilan de l'action Haïti