Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Journées du réseau transeuropéen de transport 2015 à Riga

Dernière mise à jour :  02/07/2015 à 10:54

Journées du réseau transeuropéen de transport 2015 à Riga [archive]

Riga, capitale de l’actuelle Présidence lettone du Conseil de l’UE, a accueilli les 22 et 23 juin plus de 1000 personnes, rassemblées à l’occasion des Journées 2015 du Réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Ces journées sont le temps fort annuel de la politique européenne en matière d’infrastructures de transport. L’événement a réuni de très nombreux acteurs du secteur des transports (le port de Bordeaux et le Conseil régional d'Aquitaine y ont notamment participé), ainsi que des représentants du monde de la finance, au premier rang desquels la Banque européenne d’investissement (BEI), puisque l’un des thèmes majeurs de cette édition était les financements innovants pour les infrastructures. Une grande exposition était également installée, avec des dizaines de stands présentant des projets RTE-T cofinancés entre 2007 et 2013.

Les principaux messages adressés pendant la conférence par la Commissaire européenne aux Transports, Violeta Bulc, portaient sur le Plan Juncker, ainsi que sur l’absolue nécessité de mettre en œuvre le RTE-T et d’obtenir des résultats, pour favoriser la libre circulation des biens et des personnes dans l’UE. Sur le Plan Juncker, V. Bulc a rappelé qu’il serait possible de le combiner avec le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) et que le transport devrait jouer un rôle prééminent dans le futur Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), en particulier pour le verdissement des transports (ports), l’entretien des réseaux, la gestion du trafic et les zones urbaines.

Au-delà du sujet central sur les financements innovants, de nombreuses sessions thématiques étaient organisées sur l’innovation, l’hydrogène, l’ERTMS (système de gestion du trafic ferroviaire), la mobilité électrique ou encore le gaz naturel. Outre ces séances, des temps de travail ont aussi été consacrés à chaque Corridor du réseau central RTE-T. Celui sur le Corridor atlantique, qui traverse l’Aquitaine, était conduit par le Coordonnateur européen Carlo Secchi, et a permis de présenter le Plan d’action du Corridor (voir IE n°157). Bien qu’il s’agisse d’une version finale du document, celui-ci sera appelé à évoluer dans le futur. Ce moment a été également l’occasion d’annoncer la tenue de deux Forums du Corridor atlantique cette année à Bruxelles, le 1er octobre et le 8 décembre.

Par ailleurs, plusieurs informations sur les appels à projets 2014 du MIE ont été diffusées à Riga:

  • 735 dossiers de candidature ont été présentés à ces appels, sollicitant un montant d’aide trois fois supérieur au budget disponible;
  • Face à cette demande, les appels ont vu leur budget augmenter de 11,9 milliards € à 13,1 milliards €, plus grosse somme jamais allouée aux transports dans l’UE;
  • Le Comité de coordination du MIE se réunira le 10 juillet pour valider les résultats de la sélection.

Autre temps fort des réunions: la présentation du plan d’action Christophersen/Bodewig/Secchi visant à garantir la meilleure utilisation des nouveaux financements pour les projets d’infrastructure de transport en Europe (voir IE n°154). Dans ce cadre, douze recommandations concrètes sont formulées, allant de la nécessaire prise en compte du cycle de vie d’un projet (conception, mise en œuvre, maintenance); au besoin de simplification, à la fois des procédures de marchés publics pour les projets transfrontalier notamment, mais aussi des procédures d’octroi des permis et autorisations; en passant par une action de la CE consistant à mettre un place un cadre adapté aux instruments financiers européens en matière d’aides d’Etat.
 
Enfin, une étude macroéconomique réalisée par l’Institut allemand Fraunhofer a été présentée. Elle démontre que réaliser le réseau central RTE-T avec les 700 milliards € d’investissements nécessaires apporterait 1,8% de croissance supplémentaire à l’UE et conduirait à la création de 10 millions d’emplois.

Les prochaines journées RTE-T se dérouleront en juin 2016 à Rotterdam, au cours de la Présidence néerlandaise du Conseil.

En savoir plus