Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > L'Irlande en charge de la présidence du Conseil de l'Union européenne

Dernière mise à jour :  06/02/2013 à 15:18

L'Irlande en charge de la présidence du Conseil de l'Union européenne [archive]

Depuis le 1er janvier 2013, l'Irlande assure la présidence tournante du Conseil des ministres de l'Union européenne, succédant ainsi à Chypre, et précédant la Lituanie, qui prendra la tête du Conseil le 1er juillet.

La priorité de la présidence irlandaise pour le premier semestre 2013 est l'adoption du Cadre Financier Pluriannuel (CFP) 2014-2020. L'Irlande soutient le Conseil européen dans sa mission de trouver un accord sur le CFP en février-mars, pour pouvoir ensuite débuter les négociations avec le Parlement européen. L'enjeu est crucial puisque de l'adoption de ce cadre dépend celle de la nouvelle génération de politiques et programmes et de l'Union, qui doivent tous entrer en vigueur en 2014. Une fois le CFP adopté, la présidence irlandaise s’attachera ainsi à boucler les négociations sur la future politique de cohésion, poursuivant les échanges avec le Parlement européen entamés en 2012. L’avenir de la Politique agricole commune (PAC) est également suspendu à un accord sur le CFP. La présidence s’est en tout cas engagée à aboutir à un compromis avec le Parlement européen sur la nouvelle PAC avant fin juin 2013.

Des accords entre Conseil et Parlement sur les autres programmes sectoriels de l’UE sont également attendus au premier semestre: Horizon 2020 pour la recherche et l’innovation, le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe, Erasmus pour tous pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport..., etc. En matière de commerce extérieur, l'Irlande souhaite faire avancer l'accord de libre échange avec les Etats-Unis, en prenant en compte certains domaines sensibles tels que l'agriculture et les marchés publics.

Au vu des nombreux défis à surmonter, l'Irlande devra avancer rapidement, les élections allemandes de septembre risquant de suspendre les discussions. L'Irlande, qui sera le premier pays européen à mettre un terme à son programme d'assistance financière, souhaite montrer le chemin vers la sortie de crise.

En savoir plus