Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > La Commission européenne et la BEI lancent deux instruments financiers pour l'environnement

Dernière mise à jour :  26/02/2015 à 15:15

La Commission européenne et la BEI lancent deux instruments financiers pour l'environnement [archive]

Le 16 février dernier, la Commission européenne et la Banque Européenne d'Investissement (BEI) ont lancé deux nouveaux instruments pour stimuler les investissements  dans les secteurs de l'efficacité énergétique, l'adaptation au changement climatique et la protection de la nature. L'objectif est de débloquer les investissements en combinant les prêts de la BEI avec les financements au titre du programme européen pour l'environnement et les actions pour le climat: le programme LIFE.

Le premier instrument, l’instrument de financement privé pour l’efficacité énergétique (Private Finance for Energy Efficiency, PF4EE) vise à remédier au manque d'accès à des financements adaptés et abordables pour les investissements dans le domaine de l'efficacité énergétique. Il s’adresse aux intermédiaires financiers qui en feront la demande dans les Etats membres et leur permettra de bénéficier d’une protection contre le risque de crédit (Mécanisme de partage des risques), ainsi que des financements à long terme de la BEI (prêts BEI pour l'efficacité énergétique) et  des services de soutien par des experts pour les intermédiaires financiers (Facilité de soutien par des experts). Dans le cadre du programme LIFE, 80 millions d'EUR ont été engagés pour financer la protection contre le risque de crédit et les services de soutien par des experts. La contribution de la BEI devrait permettre, par effet de levier, de mobiliser 480 millions d'EUR de ressources à long terme.

Le second instrument, la Facilité de financement pour le capital naturel (Natural Capital Financing Facility, NCFF), prévoit un budget total de 100-125 millions € pour 2014-2017, ce qui permettrait de financer entre 9 et 12 projets durant cette période (budget par projet attendu entre 5 à 15 millions €). Les projets potentiellement éligibles doivent s’inscrire dans une des quatre grandes catégories suivantes: paiements pour services écosystémiques, infrastructures vertes, compensation en faveur de la biodiversité, investissements innovants en faveur de la biodiversité et de l’adaptation au changement climatique. Les porteurs de projets potentiels peuvent s’adresser à tout moment à la BEI afin d’échanger sur les opportunités offertes par cet instrument.

En savoir plus