Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > La Commission se penche sur les obstacles transfrontaliers

Dernière mise à jour :  02/10/2017 à 14:35

La Commission se penche sur les obstacles transfrontaliers

© Union européenne/Atte Kajova

La veille de la Journée de la coopération territoriale européenne, qui s’est tenue le 21 septembre, la Commission européenne (CE) a publié une communication (texte non législatif) intitulée "Stimuler la croissance et la cohésion des régions frontalières de l’Union européenne".

Partant du constat que les régions frontalières en Europe s’en sortent économiquement moins bien que les autres régions d’un même Etat membre – alors même que l’on pourrait attendre de ces zones qu’elles ressentent l’intégration européenne de la façon la plus positive – la CE a identifié dix domaines où des mesures pourraient réduire la complexité, la longueur et le coût des interactions transfrontalières.

A l’appui de ces actions et recommandations, un "point de contact frontalier" sera opérationnel à partir de janvier 2018 au sein de la CE. Il sera composé d'experts de la Commission spécialisés dans les questions transfrontalières, qui prodigueront des conseils aux autorités nationales et régionales par la collecte et l'échange de bonnes pratiques au travers d'un nouveau réseau en ligne créé à l'échelle de l'Union.

Les dix domaines identifiés sont les suivants:

  1. Renforcer la coopération;
  2. Améliorer le processus législatif;
  3. Promouvoir une administration publique transfrontalière;
  4. Fournir des informations fiables et une assistance;
  5. Soutenir l’emploi transfrontalier;
  6. Promouvoir le multilinguisme;
  7. Faciliter l’accessibilité transfrontalière;
  8. Encourager la mise en commun des établissements de santé;
  9. Tenir compte du cadre juridique et financier de la coopération;
  10. Démontrer l’interaction transfrontalière pour éclairer la prise de décision.

En savoir plus