Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > La coopération avec le Hubei pourrait s’étendre à l’aquaculture

Dernière mise à jour :  01/08/2012 à 18:40

La coopération avec le Hubei pourrait s’étendre à l’aquaculture [archive]

En témoigne la visite d’une délégation chinoise conduite par le directeur du département des Affaires générales de cette province partenaire de l’Aquitaine, M. M. Zhu Jinshui, le 15 septembre dernier.

Reçus par Mme Sylviane Allaux, conseillère régionale déléguée à l’aquaculture et à la pêche, nos interlocuteurs institutionnels ainsi que les deux entreprises qui les accompagnaient (Laker Aquatic Product et Hubei Liangzi Lake Aquatic Product - poissons d’eau douce et d’écrevisses) ont visité à Roquefort l’entreprise de transformation de truite Aqualande et la pisciculture de Cardine, propriété d’Aqualande.

Les dirigeants d’entreprise chinois se sont dits particulièrement impressionnés par la maîtrise de la filière aquacole de la truite, depuis l’œuf jusqu’au produit fini, tandis que les responsables de la Province notaient l’intérêt de la coopération avec l’Aquitaine pour moderniser leur production aquacole industrielle. Ils comptent en effet développer leurs systèmes de production en utilisant les dernières technologies et en sélectionnant la meilleure combinaison d'espèces. L’Aquitaine offre des atouts non négligeables dans cette perspective :
- maîtrise du système d'amélioration de la production par le suivi d'indicateurs
- dispositifs de certification et de labellisation (label rouge truite fumée)
- traitement des eaux usées et des boues industrielles
- mise en place d’un système de traçabilité du poisson de la pisciculture jusqu’au produit fini
- contrôle sanitaires, microbiologiques, chimiques, d’hygiène du personnel, bonnes pratiques d’élevage, des systèmes de surveillance et d’alerte sur site d’exploitation avec le groupement de défense sanitaire aquacole d’Aquitaine (GDSAA).

La délégation chinoise a poursuivi pendant trois jours son séjour en Europe par la visite d’un laboratoire de recherche en aquaculture à Barcelone ainsi que la visite d’entreprise de transformation de Catalogne. Gageons que leur décision finale en matière de coopération aquacole tiendra compte du potentiel de notre région.