Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > La CRPM élit son nouveau Président pour deux ans

Dernière mise à jour :  02/10/2014 à 10:00

La CRPM élit son nouveau Président pour deux ans [archive]

V. Cordeiro et F. Maïtia

Vasco Cordeiro, Président de la région autonome des Açores, est le nouveau Président de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM). Il a été élu lors de la 42ème Assemblée Générale de la CRPM qui a eu lieu les 25-26 septembre 2014 dans la ville suédoise d’Umeå, capitale européenne de la culture 2014.  

La Région Aquitaine, membre de la CRPM, était représentée à cette Assemblée générale par François Maïtia, Vice-président en charge des Affaires européennes et de la coopération interrégionale. L’Aquitaine est membre de la Commission Arc Atlantique qui, lors de sa réunion de travail à Umeå, a adopté à l’unanimité la communication présentée par la Bretagne sur les Energies Maritimes Renouvelables (EMR). La prochaine assemblée générale de l’Arc Atlantique aura lieu au printemps à Bilbao, à l’invitation du Pays Basque.

Au cours des sessions thématiques, la CRPM a présenté son analyse du Sixième Rapport sur la cohésion, et avancé l’idée d’introduire de nouveaux critères dans la méthode de calcul des fonds alloués aux régions, afin de refléter de façon plus appropriée la situation des régions. La DG REGIO, représentée par Wolfgang Streitenberger, Conseiller du directeur général, ne s’est pas opposé à l’ouverture de la discussion sur l’introduction de nouveaux critères, sans qu’il s’agisse toutefois de remplacer l’indicateur PIB.

La CRPM a également présenté la mise à jour de son agenda sur la politique maritime intégrée, qui met l’accent sur une croissance bleue et durable. La proposition de J. C. Juncker de nommer un même commissaire européen pour l’environnement et les affaires maritimes et la pêche a été saluée par le représentant de la Commission européenne, Bernard Friess. De son côté, l’Eurodéputée Gesine Meissner (ADLE, Allemangne) a appelé à la création d’un nouvel intergroupe maritime, qui poursuivra sa collaboration avec la CRPM.

Les élus de la CRPM ont également débattu sur le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) et sur les nouveaux réseaux transeuropéens de transport (RTE-T). Enfin, une déclaration politique contenant les messages clés adressés à la nouvelle Commission et au Parlement a été votée à l’unanimité.

Au cours des débats, les délégués de la CRPM ont également exprimé leurs vives préoccupations au sujet de "l’augmentation du radicalisme, du fondamentalisme et de l’extrémisme en Europe" et appelé l’UE à lancer des politiques fortes contre cela.

En savoir plus