Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > La France dans le tableau de bord des transports dans l’UE

Dernière mise à jour :  29/11/2016 à 10:02

La France dans le tableau de bord des transports dans l’UE

Le 27 octobre, la Commission européenne a publié le tableau de bord annuel de suivi des performances du secteur des transports dans l’UE. Celui-ci compare les résultats obtenus par les États membres dans trente domaines et vise notamment à les aider à déterminer dans quels domaines ils doivent investir et agir en priorité. Les Pays-Bas arrivent en tête du classement pour la troisième année consécutive, suivis par la Suède, l'Allemagne et l'Autriche. La France est en 9ème position.

D’un point de vue général, la France est très bien notée en ce qui concerne ses infrastructures routières, ferroviaires et aériennes. En revanche, un point négatif est à souligner: la sécurité sur les routes françaises s’est détériorée sur les deux dernières années, pour se situer désormais en dessous de la moyenne européenne.

Le tableau de bord explore quatre thèmes suivants, avec six à neuf indicateurs chacun, dont voici un aperçu pour la France:  

  • Marché intérieur: la part de marché des entreprises ferroviaires, hors opérateur principal, était de 37% en 2014 pour le fret (32% en 2012) et de 5% en 2014 pour les passagers (pas d’ouverture à la concurrence); le taux de transposition des directives européennes en matière de transport était de 97% en 2015 (contre 99% en 2014); quant à l’emploi dans les entreprises de transport, il est en forte croissance (6% en 2014).
  • Investissement et infrastructures: en matière de qualité des infrastructures, la France arrive première  pour le rail, deuxième pour les routes, quatrième pour l'aérien et neuvième pour le maritime; en termes de réalisation du réseau transeuropéen, la France a réalisé 99% de son réseau ferroviaire conventionnel et 98% de son réseau routier central. Avec plus de 2000 km de LGV, le pays bénéficie du deuxième réseau LGV en Europe, qui sera étendu en 2017 avec les lignes Tours-Bordeaux et Nîmes-Montpellier.
  • Energie et innovation: 51% des lignes ferroviaires étaient électrifiées en 2014 (11ème rang); la France est en deuxième place pour ce qui est des dépenses du secteur privé en recherche et développement dans le transport; la part des énergies renouvelables dans la consommation de carburant dans le secteur du transport est l'une des plus haute en Europe et elle progresse; le nombre de nouveaux véhicules de passagers utilisant les carburants alternatifs est peu élevé; les heures passées dans les embouteillages sont légèrement en dessous de la moyenne européenne (29h par an pour le conducteur moyen); et le pays est septième pour le nombre de bornes de recharge électrique.
  • Dimension humaine: le nombre de morts sur les routes est légèrement au-dessus de la moyenne européenne; le nombre de morts sur le rail est bien inférieur à la moyenne UE; 27% des employés dans le secteur des transports sont des femmes (deuxième rang);  la satisfaction des usagers concernant les transports urbains, en train et en avion se situait à 83-85% en 2015, elle a augmenté et est bien au-dessus de la moyenne européenne.

En savoir plus


Ajouter un commentaire