Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > La Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour une politique de cohésion forte et renouvelée après 2020

Dernière mise à jour :  03/10/2016 à 15:02

La Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour une politique de cohésion forte et renouvelée après 2020

Isabelle Boudineau, Vice-présidente en charge de l’Europe et l’international, représentait la Région Nouvelle-Aquitaine à Bruxelles le 28 septembre lors d’une journée de mobilisation des régions européennes pour défendre la poursuite de la politique de cohésion après 2020. L’objectif de cette journée, qui a réuni 300 participants,  était de remettre aux institutions européennes une déclaration commune "Pour une politique régionale forte et renouvelée pour toutes les régions après 2020", signée par 332 régions issues de 22 Etats membres, et soutenue par la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM). Cette déclaration a pour but de porter ensemble la volonté de poursuivre la politique régionale européenne après la fin de l’actuel cadre financier pluriannuel.

Cette conférence de haut niveau intitulée "La contribution de la politique régionale européenne aux défis de l’avenir" s’est déroulée en présence de Corina Cretu, Commissaire en charge de la Politique régionale, Markku Markkula, Président du Comité des Régions, Peter Javorcik, Représentant permanent de la Slovaquie qui assure la Présidence de l’UE ce semestre, et de Iskra Mihaylova, Présidente de la commission du Développement régional (REGI) au Parlement européen. Les représentants des régions européennes ont rappelé leur attachement aux principes fondamentaux de la politique régionale européenne et valorisé cette politique en donnant des exemples concrets sur sa mise en œuvre au niveau local et dans des domaines stratégiques tels que la recherche, l’innovation, les énergies renouvelables, le soutien aux PME, la compétitivité, la création d’emplois, etc. Nos régions partenaires de Wielkopolska, Emilie-Romagne, Land de Hesse ou encore d’Euskadi étaient représentées politiquement aux côtés de la Région Nouvelle-Aquitaine lors de cette journée.

Isabelle Boudineau participait la veille de cette opération bruxelloise à la réunion de la commission des ressources naturelles (commission NAT) du Comité des Régions, au cours de laquelle elle a défendu un amendement en faveur des palourdes du bassin d’Arcachon.

En savoir plus  


Ajouter un commentaire