Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Lait: développer la réflexion sur l’ "après-quotas" et l’avenir du secteur

Dernière mise à jour :  30/09/2013 à 17:05

Lait: développer la réflexion sur l’ "après-quotas" et l’avenir du secteur [archive]

En 2015, le système de quota pour les produits laitiers, instrument de régulation des marchés mis en place au début des années 1980, va toucher à sa fin. Afin de  garantir l'avenir à long terme du secteur, un "Paquet Lait" est entré en vigueur le 3 octobre 2012: il englobe une série de mesures élaborées à partir des conclusions du groupe de haut niveau créé au lendemain de la crise du lait survenue en 2009 et vise à renforcer la position des producteurs de lait dans la chaîne d'approvisionnement en produits laitiers et à préparer le secteur à être plus compétitif.

Si les dispositions du "Paquet Lait" s'appliquent jusqu'à la mi-2020, la Commission européenne doit également préparer deux rapports sur la situation du marché et la mise en œuvre des mesures, qu'elle devra présenter pour 2014 et 2018 respectivement. Ces rapports destinés au Parlement européen et au Conseil évalueront notamment les effets des mesures sur les producteurs et la production de lait dans les régions défavorisées. Ils porteront également sur les incitations potentielles visant à encourager les agriculteurs à conclure des accords de production conjointe.

En outre, la révision de la Politique Agricole Commune pour 2014-2020 a été l’occasion d’intenses débats sur l’avenir du secteur laitier et des instruments ont ainsi été renforcés. Mais de nombreuses interrogations persistent en Europe sur l’adéquation des instruments proposés avec le bouleversement introduit par la fin des quotas. C’est pour recueillir un maximum d’avis que le Commissaire européen Dacian Ciolos a organisé, ce 24 septembre, une conférence dont les conclusions permettront d’évaluer si de nouvelles actions sont nécessaires en faveur du secteur dès 2014.

Afin de préparer cette conférence, la Commission européenne avait commandé un rapport d’experts sur l‘avenir du secteur après 2015, rapport qui souligne de manière générale que les outils prévus par le Paquet lait et la PAC réformée sont suffisants. Ces conclusions n’ont pas été partagées par l’ensemble des participants à la conférence: ainsi le Député européen Paolo de Castro a jugé nécessaire l’introduction de nouvelles mesures législatives dans un avenir proche. Pour information, le Parlement européen travaille à l’adoption d’un rapport sur le maintien de la production laitière dans les zones défavorisées et de montagnes.

Les conclusions de la conférence seront rendues publiques et devraient faire l’objet de discussions en Europe, non seulement au Parlement européen et au Conseil, mais aussi, comme l’a appelé le commissaire de ses vœux, au sein de la profession.

En savoir plus