Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Lancement de l’intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières du Parlement européen

Dernière mise à jour :  01/06/2015 à 11:31

Lancement de l’intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières du Parlement européen [archive]

L’intergroupe Mers, Rivières, Iles et Zones Côtières (SEARICA) du Parlement européen s’est réuni le 12 mai dernier à Bruxelles pour sa conférence de lancement: "Saisir l’opportunité pour renforcer l’Europe de la Mer". Cet événement a réuni de nombreux députés européens dont la française Isabelle Thomas (S&D), le Commissaire européen en charge de l’Environnement et des Affaires maritimes Karmenu Vella, des représentants de Régions européennes ainsi que plusieurs organisations maritimes telles que European Network of Maritime Clusters, JPI Oceans, WWF et Waterborne TP.

Présidé par l’Eurodéputée allemande Gesine Meissner (ALDE), cet intergroupe s’inscrit dans le prolongement du travail de l’Intergroupe Mers et Zones Côtières lancé en 2010. Le secrétariat est assuré par la Conférence des Régions Périphériques et Maritime d’Europe (CRPM), dont l’Aquitaine est membre. L’objectif principal du travail des députés européens membres de cet intergroupe est de faire de l’Europe de la Mer une réalité, transversale et bien identifiée, et qui permette par exemple d’aborder les enjeux liés les uns aux autres comme l’environnement marin, les industries maritimes, la recherche, le transport maritime, l’exploitation des ressources marines vivantes et l’espace maritime et côtier européen.

Lors de son discours introductif, le Commissaire européen K. Vella a rappelé son programme de soutien à la croissance bleue durable. Il a brossé à grands traits les principaux axes d’intervention de la Commission européenne, mettant notamment l’accent sur: la lutte contre les déchets marins, l’Union de l’énergie (et la place accordée aux énergies marines), l’aquaculture,  les ressources minérales des mers et océans, la R&D, etc. Saluant la mise en place de l’intergroupe, le Commissaire a fait part de son souhait de coordonner des actions à travers  "un vrai dialogue interinstitutionnel". La Députée Isabelle Thomas a quant à elle rappelé l’opportunité, en termes d’emplois et de croissance, qu’ouvre le développement d’une économie bleue en Europe. Il convient cependant, selon elle, de mieux définir le champ de cette économie bleue, afin d’intégrer l’ensemble des activités maritimes, mais aussi et surtout de développer les données liées à ce secteur au niveau européen. Enfin, elle a regretté que la Commission européenne ne soit pas assez offensive sur la question du financement et demande ainsi de véritables programmes dédiés à l’économie bleue.

Le Vice-président de la CRPM et Conseiller régional de Crète, George Alexakis, a souligné l’engagement des Régions maritimes d’Europe à investir dans l’économie maritime. Ces dernières, au sein de la CRPM, continueront à travailler en synergie avec le Parlement européen et la Commission européenne pour une Europe de la Mer forte.

En savoir plus