Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Lancement des travaux du groupe à haut niveau sur le vin

Dernière mise à jour :  02/05/2012 à 18:03

Lancement des travaux du groupe à haut niveau sur le vin [archive]

Le groupe à haut niveau sur le vin a commencé ses travaux ce 19 avril. Il a été constitué à l’initiative du Commissaire européen à l’Agriculture et au développement rural, Dacian Ciolos, en réaction aux vives contestations contre le projet de libéralisation des droits de plantation.

Pour rappel, 16 Etats membres dont la France s’opposent à la suppression des droits de plantation. De nombreux élus français et notamment girondins se sont également récemment mobilisés à l’occasion d’un colloque au Parlement européen sur le sujet (voir IE n°125).

Le groupe à haut niveau est composé de représentants du secteur, de la Commission ainsi que des Etats membres. Il doit évaluer "sans tabous ni idées préconçues" l’impact d’une telle mesure. A l’occasion de l’ouverture de la première réunion, Dacian Ciolos a affirmé qu’il était prêt à agir si les réflexions du groupe débouchaient sur "des arguments forts et des solutions innovantes et durables qui nécessitent des ajustements". Il a également soutenu qu’on ne pouvait "pas construire l’avenir de la filière viticole avec des outils des années soixante-dix qui ont montré leurs limites", et que "les droits de plantation tels qu’ils fonctionnent n’empêchent ni la surproduction, ni la sous-plantation".

Le groupe à haut niveau devrait tenir trois autres réunions (dont la prochaine le 26 juin - autour de trois thèmes : le fonctionnement des droits de plantation, les tendances des marchés et les effets possibles de la fin des droits de plantation). Il remettra ses recommandations au Commissaire d’ici à la fin de l’année.

En savoir plus