Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > L’Aquitaine mise en valeur à la Conférence européenne sur les systèmes de transport intelligents

Dernière mise à jour :  04/05/2015 à 17:06

L’Aquitaine mise en valeur à la Conférence européenne sur les systèmes de transport intelligents [archive]

Le 24 avril a eu lieu à Bruxelles la cinquième Conférence de la Commission européenne sur les systèmes de transport intelligents (STI ou ITS), sur le thème "Une stratégie numérique pour la mobilité: de la capacité à la connectivité". Réunissant acteurs institutionnels, publics et privés, l’événement avait pour but de présenter un état des lieux des avancées en la matière en Europe, en débattant de la dimension numérique des STI et en mettant en valeur des projets innovants.

Cette conférence se voulait une vitrine pour le Congrès ITS qui se tiendra à Bordeaux du 5 au 9 octobre 2015. Il s’agit de l’événement mondial de référence sur les systèmes et services de transports intelligents: 3 500 congressistes, 300 exposants, et 10 000 visiteurs venant d’une centaine de pays sont attendus à Bordeaux. Avec pour thème "vers une mobilité intelligente – un meilleur usage de l’espace", ce congrès est organisé par ERTICO – ITS Europe, en partenariat avec la Commission européenne, ITS America et ITS Asie-Pacifique. Le congrès sera organisé sur place par TOPOS Aquitaine, mandaté par la Ville de Bordeaux, Bordeaux Métropole, le Département de la Gironde et la Région Aquitaine, avec le soutien du Ministère de l’Ecologie et du Développement durable, d’ITS France, du CEREMA et de l’IFSTTAR. TOPOS Aquitaine est un cluster créé en 2006 à l’initiative du Conseil régional d’Aquitaine, regroupant les acteurs régionaux de la navigation et localisation par satellites, et par extension, des STI.

Le congrès, qui disposait d’un stand lors de la conférence ITS du 24 avril, a été présenté aux participants par Jean-Bernard Kovaric, Adjoint au directeur des infrastructures du Ministère de l’Ecologie et du Développement durable, et était également représenté par Florence Ghiron, Présidente du comité organisateur du congrès et de TOPOS Aquitaine.

Deux projets européens de déploiement des ITS sur des sites pilotes, dont Bordeaux, et cofinancés par le programme européen pour la compétitivité et l’innovation (CIP 2007-2013), étaient également représentés sur un stand. Compass4D vise à déployer des solutions de transport intelligent "coopératif" informant les usagers de la route en temps réel des situations nécessitant une attention particulière. TOPOS Aquitaine et l’entreprise girondine Geoloc Systems en sont partenaires, et sont soutenus notamment par la Ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole pour la mise en œuvre des solutions sur le terrain. Le projet CO-GISTICS, lui, applique le même type de services au secteur de la logistique. Ses partenaires aquitains en sont Geoloc Systems et Aguila Technologies, et le projet implique également le Port de Bordeaux. A noter que plusieurs autres projets européens sur les ITS et impliquant des acteurs aquitains seront présentés lors du congrès.

Par ailleurs, l’entreprise Excelerate Systems, dont l’antenne européenne est basée à Bordeaux, était invitée à intervenir lors d’une table ronde sur la gestion et l’utilisation des données. Aadel Benyoussef, dirigeant de l’entreprise, y a présenté un projet innovant de calculateur d’itinéraire multimodal en temps réel, grâce à un hub d'intégration de données reposant sur une plateforme BigData de gestion d'internet des objets et d’objets connectés.

La journée a été ponctuée par les interventions des Commissaires Violeta Bulc et Andrus Ansip. La première, en charge des transports, a rappelé que les STI reposent sur quatre piliers que sont les infrastructures, les données, les applications et les services, et a annoncé qu’une proposition législative était en cours de préparation pour permettre aux planificateurs d’itinéraires multimodaux d’accéder plus facilement aux données nécessaires. Andrus Ansip, Vice-président de la Commission en charge du numérique, a annoncé que l’intégration du numérique au sein des différentes chaînes de valeur industrielles est l’une des priorités de la future stratégie pour un marché unique numérique, qui sera présentée par la Commission le 6 mai. Standardisation, interopérabilité mais aussi une meilleure gestion des données, seront les clés pour améliorer la compétitivité des entreprises européennes, en particulier dans le secteur des STI.

En savoir plus