Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > L’AREPO tient son Assemblée générale à Bruxelles

Dernière mise à jour :  26/01/2017 à 14:14

L’AREPO tient son Assemblée générale à Bruxelles

Les 24 et 25 janvier 2017, l’Association des Régions Européennes des Produits d’Origine (AREPO) a tenu son Assemblée générale (AG) dans les locaux communs des Régions Emilie-Romagne, Hesse et Nouvelle-Aquitaine.

Près de vingt régions européennes membres de l’AREPO étaient représentées, ainsi que des représentants du secteur agricole (Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture). M. Vincent Labarthe, Vice-Président de la Région Occitanie et Président de l’AREPO a ouvert l’AG puis, Mme. Theano Vrentzou-Skordalaki, Vice-gouverneur de la Crète (Grèce), M. Giannin Fava, Ministre de l’Agriculture de la Lombardie (Italie) et Simona Caselli, Ministre de l’Agriculture de l’Emilie-Romagne sont intervenus au cours de la journée.

La DG AGRI de la Commission européenne était représentée par Francis Fay, Chef d’unité Indications géographiques, et Alberto D’Avino, Chef d’unité adjoint Recherche et innovation, qui sont intervenus, mais également par Diego Canga Fano, Directeur Qualité, recherche et innovation, sensibilisation.

L’AG a été l’occasion de revenir sur les activités de l’AREPO au cours de l’année passée. Comme l’a rappelé Vincent Labarthe, l’année 2016 a été marquée par les premières réflexions sur l’avenir de la Politique Agricole Commune. L’AREPO a ainsi participé à la conférence de Cork 2.0 qui a abouti à une déclaration en faveur d’une meilleure prise en compte du développement rural dans la PAC. Le 2 février 2017, la Commission européenne ouvrira une consultation publique sur l’avenir de la PAC en vue de préparer une communication pour la fin de l’année 2017. L’AREPO répondra à cette consultation et a, d’ores et déjà, initié un travail de réflexion sur les programmes de développement rural actuels. L’AREPO a, notamment, invité les régions membres à répondre à des questionnaires sur la mesure sur les Groupes opérationnels (Mesure 16) et sur celle sur les systèmes de qualité (Mesure 3). Les retours des régions membres du réseau permettront d’appuyer la contribution de l’AREPO à la consultation.

Laurent Gomez, Secrétaire général de l’AREPO, a également rappelé les grands sujets européens suivis par le réseau tels que les accords commerciaux, le règlement bio, le programme de promotion, etc…

La seconde partie des échanges a été consacrée aux activités de Recherche et innovation de l’AREPO. Le réseau a notamment signé une convention avec le Groupe de Recherche européen sur les Systèmes Agroalimentaires Localisés (ERG SYAL) dans le cadre d’un nouveau comité scientifique et technique de l’AREPO.

L’AREPO est également partenaire du projet Agrosmartcoop, retenu dans le cadre du dernier appel à projets SUDOE. Ce projet réunit six Régions dont la Nouvelle-Aquitaine pour soutenir le développement et la coopération des coopératives agricoles.

Enfin, Filippo Arfini de l’Université de Parme (Italie) a présenté le projet Strenght2food qui réunit des universités et des partenaires du secteur de l’agroalimentaire tels que Barilla, Konzum ou le Consorzio Parmigiano Regiano et dont l’AREPO est membre du comité consultatif des parties prenantes. Ce projet vise à améliorer l’efficacité des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO), la commande publique en matière alimentaire et les circuits courts par l’innovation, la recherche et l’expérimentation.

En savoir plus