Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Le projet AGRIPIR parmi les finalistes des prix RegioStars

Dernière mise à jour :  02/11/2015 à 12:33

Le projet AGRIPIR parmi les finalistes des prix RegioStars [archive]

Le 13 octobre, étaient remis à Bruxelles les prix RegioStars, qui récompensent chaque année les projets les plus innovants réalisés dans le cadre de la politique de cohésion de l’UE. Parmi les dix-sept finalistes sélectionnés à partir de 143 candidatures, figurait le projet AGRIPIR, coordonné par le pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation présent en Aquitaine et Midi-Pyrénées. Plusieurs partenaires aquitains étaient également impliqués dans ce projet, dont le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, l’école d’ingénieurs ESTIA, et l’autre pôle de compétitivité bi-régional Aerospace Valley.

Le projet AGRIPIR, dédié à la mise au point de solutions innovantes pour l’agriculture de montagne dans les Pyrénées, était nominé dans la catégorie croissance intelligente aux côtés de trois autres projets (les trois autres catégories étant croissance durable, croissance inclusive, et Citystar pour des projets urbains). Le pôle Agri Sud-Ouest Innovation avait fait le déplacement à Bruxelles pour assister à la remise des prix. Le Président du jury des RegioStars, l’Eurodéputé Lambert Van Nistelrooij (PPE, néerlandais), a souligné à cette occasion l’excellence des dix-sept projets retenus, et la difficulté de choisir des vainqueurs parmi eux, à partir des critères d’innovation, d’impact, de durabilité et de qualité du partenariat.

Le jury a finalement désigné vainqueur de la catégorie croissance intelligente un projet suédois et danois de développement de l’entrepreneuriat dans l’industrie des jeux vidéo. Cependant, le projet AGRIPIR a réussi la performance d’être le premier projet cofinancé par le programme POCTEFA, programme de coopération territoriale Espagne-France-Andorre, sélectionné parmi les finalistes de ce concours.

AGRIPIR, qui s’est déroulé de 2012 à 2014 et a bénéficié d’un cofinancement du FEDER à hauteur de 640 000 €, réunissait treize partenaires espagnols et français provenant des Régions Aquitaine, Midi-Pyrénées, Euskadi et Catalogne. Il consistait en la création d’un vaste réseau de plusieurs types d’acteurs afin de faire émerger des projets innovants et collaboratifs visant la revalorisation de l’agriculture de montagne dans les Pyrénées. Le projet a contribué à l’orientation de la recherche et développement vers le secteur agropastoral, par l’organisation de "clubs de l’innovation Agriculture de montagne", l’organisation de conférences scientifiques ou l’édition de guides thématiques.

Le réseau AGRIPIR a également mené un projet pilote, baptisé "e-PASTO", dont le principe était de concevoir et expérimenter des "clôtures virtuelles" pour les troupeaux: le système consistait à équiper le bétail de colliers électroniques équipés de géolocalisation, permettant de libérer les bergers de l'installation et de l'entretien des clôtures physiques, tout en les informant à tout moment de l'état et de la localisation des animaux.

En savoir plus