Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Le projet européen Establis: contribuer à l'avenir de jeunes chercheurs et au développement du photovoltaïque de demain

Dernière mise à jour :  21/06/2013 à 12:53

Le projet européen Establis: contribuer à l'avenir de jeunes chercheurs et au développement du photovoltaïque de demain [archive]

Le projet Establis ("Ensuring Stability in Organic Solar Cells") est à la fois un projet de recherche interdisciplinaire dédié au développement des cellules solaires organiques, qui sont une alternative aux cellules solaires classiques, et de formation des jeunes chercheurs. Establis a un double objectif: contribuer au développement des matériaux et techniques qui permettront de produire des cellules solaires organiques avec une stabilité accrue, et former 15 jeunes chercheurs aux disciplines transverses nécessaires au futur développement de ces cellules mais aussi de leur carrière professionnelle.

Le projet est coordonné par Roger Hiorns, chercheur à l'IPREM (Institut Pluridisciplinaire de Recherche sur l’Environnement et les Matériaux - équipe de physique et chimie des polymères), laboratoire situé sur le site de la technopole Hélioparc (Pau) et rattaché à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et au CNRS. Le projet compte onze partenaires, à la fois industriels et académiques, répartis dans sept pays européens. La force du réseau réside dans sa complémentarité et son interdisciplinarité.
 
Establis est financé à hauteur de 3,9 millions € par la Commission européenne dans le cadre des actions Marie Curie. Les bourses Marie Curie sont destinées à promouvoir les carrières de recherche en permettant aux jeunes chercheurs d'effectuer des périodes de formation et de recherche dans un autre pays de l’UE ou dans un pays tiers, ceci dans le secteur public comme privé.
 
Dans le cadre d’Establis, Mélanie Pédeutour, manager du projet à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, s’est rendue à Bruxelles début juin. Cela a été l’occasion pour elle de sensibiliser divers contacts à la Commission européenne sur les bonnes pratiques mises en œuvre par le projet. Les différentes directions générales rencontrées (Recherche et innovation, Education, Réseaux numériques) ont également pu l’informer des opportunités futures, notamment au sein du programme Horizon 2020, qui pourraient permettre de donner une suite à Establis, qui se clôturera fin 2015.

En savoir plus