Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > L’édition 2016 des journées Eurotémis: "La désintégration de l’Europe ?"

Dernière mise à jour :  19/12/2016 à 20:56

L’édition 2016 des journées Eurotémis: "La désintégration de l’Europe ?" [archive]

Comme chaque année à cette époque, Sciences Po Bordeaux organisait avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine un débat d’actualité sur les enjeux européens. Ce 1er décembre, c’est Isabelle Boudineau, Vice-présidente en charge de l’Europe et de l’International au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine et Anne Gaudin, Directrice des études à Sciences Po Bordeaux, qui ouvraient ces journées de réflexion, dont le thème central était présenté sous la forme d’une question "La désintégration de l’Europe ?". Dans un contexte de grande morosité vis-à-vis de l’intégration européenne, de montée en flèche de l’euroscepticisme, des extrémismes et du nationalisme, de repli sur soi des États, y compris les plus favorables à l’idée d’intégration, de difficultés persistantes des institutions de l’Union à apporter des réponses à des questions brûlantes, les organisateurs ont proposé devant un amphithéâtre plein, principalement d’étudiants mais également de passionnés d’Europe de nombreux horizons, de s’interroger sur le destin de l’Union.

Isabelle Boudineau a ouvert les débats au nom du Président Alain Rousset, en soulignant le besoin de proximité entre les citoyens et une Europe souvent incomprise, et en rappelant le rôle que jouaient les Régions pour tisser ce lien, des Régions désormais responsables de la gestion des fonds européens sur nos territoires.

C’est Jean-Louis Bourlanges, Professeur à Sciences Po Paris et ancien Député européen, qui a donné la conférence inaugurale, avant de céder la place à de nombreux débats autour de personnalités comme Jean Pierre Stroobants, Correspondant du journal Le Monde à Bruxelles, Virginie Rozière, Eurodéputée de la circonscription, Gilles Savary, Député français mais toujours très engagé sur les questions européennes à l’Assemblée nationale ou encore Jean Quatremer, fidèle à son franc-parler. Ces deux journées de débats de haut-niveau n’auraient pu avoir lieu sans l’engagement sans faille et passionné de Jean-Charles Leygues, DG honoraire à la Commission européenne et d’Olivier Costa, Professeur à Sciences Po Bordeaux et au Collège de Bruges.

En savoir plus