Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Les eurodéputés se penchent sur la mise en œuvre d’Europe Créative

Dernière mise à jour :  30/01/2015 à 14:29

Les eurodéputés se penchent sur la mise en œuvre d’Europe Créative [archive]

Le 20 janvier, la commission de la Culture et de l’Education du Parlement européen recevait la Commission européenne pour un point sur la première année du programme Europe Créative (culture et audiovisuel).

Ce débat intervenait alors que depuis le 1er janvier, la gestion de la partie "Media" du programme (cinéma et audiovisuel) a été transférée de la Direction générale de l’Education et de la Culture (DG EAC), à la DG Connect (réseaux de communication, contenu et technologies). Cette dernière traitera désormais des questions audiovisuelles et de copyright, reflétant une volonté de la nouvelle Commission européenne de mettre en cohérence la politique des médias et celle du numérique. Michel Magnier, directeur Culture et Créativité à la DG EAC, a déclaré que malgré cela, Europe Créative demeure un programme intégré, les deux DG coopérant de manière rapprochée.

Face aux questions d’Helga Trüpel (Verts, Allemagne) sur le fait que le nombre de projets sélectionnés dans le volet "Culture" en 2014 était plus faible qu’en 2013, M. Magnier a invoqué la répartition du budget d’Europe Créative sur les sept ans couverts par le programme: celle-ci suit une courbe ascendante, et le budget disponible augmentera significativement à partir de 2016. 58 projets de coopération culturelle réunissant 400 organisations participantes ont été retenus en 2014, dont 37 "projets à petite échelle" (au moins trois partenaires de trois pays) et 21 "projets à grande échelle" (au moins six partenaires de six pays). Afin d’améliorer la diffusion de ces projets, la Commission a mis au point une plateforme de dissémination, Valor, qui sera prochainement mise en ligne.

Les débats ont également porté sur la mise au point de la garantie de prêt prévue par Europe Créative pour les entreprises des secteurs culturel et créatif. Des négociations avec le Fonds européen d’investissement, qui en aura la charge, seront menées en 2015. 121 millions € seront consacrés à cet instrument sur la période 2016-2020, avec un effet de levier attendu de 5. La garantie sera accompagnée d’actions de formation en direction des banques pour les sensibiliser aux spécificités des industries culturelles et créatives.

La Commission a par ailleurs annoncé l’organisation en 2015 du Forum européen de la Culture, événement biennal réunissant les acteurs du secteur pour débattre des grandes orientations de la politique européenne en la matière. Les dates en seront annoncées prochainement. Enfin, 2016 verra la création du "Forum du film européen", plateforme de dialogue visant à favoriser les échanges sur les politiques audiovisuelles aux niveaux européen, national et régional.

En savoir plus