Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > L’UE lance plusieurs initiatives pour renforcer l’attractivité des zones rurales

Dernière mise à jour :  01/06/2017 à 09:38

L’UE lance plusieurs initiatives pour renforcer l’attractivité des zones rurales

© CRA Gilbert Alban

Depuis la Déclaration de Cork 2.0 des 5 et 6 septembre 2016, la question du développement rural en Europe est de plus en plus évoquée et la Commission européenne avance des idées et des initiatives. La consultation publique sur la modernisation et la simplification de la Politique agricole commune (PAC) doit en outre recueillir les demandes des citoyens et parties prenantes (voir article ci-dessus).

A la suite de la Déclaration de Cork 2.0, la Commission européenne a ainsi dévoilé un plan d’action pour promouvoir les villages intelligents qui se traduira par des groupes de travail thématiques, des séminaires, des ateliers et plusieurs projets pilotes. Elle a publié dans ce cadre un appel d’offres afin de lancer un premier projet pilote qui recensera les initiatives européennes, nationales et locales répondant aux défis des zones rurales   (chômage, fermeture des services publics et privés, notamment la désertification médicale, et l’exode rural).

Le Comité des Régions et l’association internationale Ruralité-Environnement-Développement (R.E.D.), ont également organisé le 4 mai 2017 une conférence sur l’avenir du développement rural après 2020, dans la lignée de plusieurs autres séminaires depuis septembre dernier. Les participants ont, à cette occasion, exprimé le vœu que la Commission européenne adopte une approche politique réellement transversale et ambitieuse, formulée dans un Agenda rural européen.  Ce fut également l’occasion pour Guillaume Cros, membre français du Comité des Régions et Vice-président de la Région Occitanie, de présenter son rapport sur l’avenir de la PAC et notamment les axes relatifs au développement rural. Il propose ainsi de renforcer le soutien aux circuits courts, aux marchés de proximité, à la production artisanale locale, aux filières de qualité et à l’agriculture biologique mais également de mettre en place des moyens pour préserver les services publics locaux, pour lutter contre la fracture numérique et pour soutenir les sources d’énergies renouvelables locales à petite échelle. En outre, le rapport propose d’instaurer un test rural pour évaluer l’impact de toutes les politiques européennes sur les zones rurales. Cette conférence a été l’occasion pour les représentants de la DG REGIO et de la DG AGRI de la Commission européenne de rappeler l’importance du développement rural et le plan d’action européen pour les villages intelligents.

Enfin, dans le cadre du dialogue structuré, la commission de l’Agriculture et du développement rural (com AGRI) du Parlement européen (PE) a auditionné le 15 mai 2017 le Commissaire à l’Agriculture et au développement rural, M. Phil Hogan. Parmi les nombreux sujets abordés (révision du règlement sur l’agriculture biologique, avenir de la PAC, crise agricole, etc.) le Commissaire a présenté le plan d’action pour les villages intelligents et a salué l’implication et le soutien du PE dans cette initiative.

En savoir plus