Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Nouvelle stratégie de l’UE pour les forêts: les députés européens se prononcent

Dernière mise à jour :  04/05/2015 à 17:07

Nouvelle stratégie de l’UE pour les forêts: les députés européens se prononcent [archive]

Les forêts couvrent environ 40% de l'Union européenne. Elles absorbent et stockent environ 10% des émissions de carbone en Europe et le secteur forestier emploie actuellement plus de 3 millions de personnes. C’est pour répondre aux nouveaux défis, climatiques et sociétaux, auxquels elles sont confrontées que la Commission européenne a, en septembre 2013, proposé une nouvelle Stratégie de l’Union pour les forêts afin de remplacer l'ancienne, datant de 1998 (voir IE n°139). Ce document a été analysé par le Parlement européen, qui s’est prononcé en session plénière mardi 28 avril 2015 sur la résolution non législative portée par l’Autrichienne Elisabeth Köstinger (PPE).

Les députés y soulignent l'importance d'une nouvelle stratégie commune pour relever les défis actuels (incendies, changement climatique, catastrophes naturelles, espèces exotiques envahissantes), mais aussi pour renforcer la compétitivité de l’industrie forestière et améliorer l’utilisation durable des matières premières telles que le bois, le liège ou encore les fibres textiles. Cependant, la mise en place de mesures concrètes dans le cadre de cette stratégie doit dépendre des réglementations nationales car ce sont les Etats membres qui sont responsables de leur politique forestière, précisent les députés. La résolution soutient également les objectifs proposés par la Commission européenne d’élaborer, en étroite coopération avec les Etats membres, les autorités locales et les propriétaires forestiers, un ensemble objectif et démontrable de critères et indicateurs visant à s’assurer d’une gestion durable des forêts.

Si les députés mettent l’accent sur le rôle des forêts européennes dans la politique énergétique de l’UE, ils demandent cependant à ce que des études soient menées au préalable sur les impacts des différentes utilisations de la biomasse forestière en matière d’émission de gaz à effet de serre. Ils appellent également à un effort accru en R&D, collectes de données et formation des jeunes. Enfin, les députés européens demandent à ce que le règlement européen sur l’importation de bois dans l’UE fasse l’objet d’une révision afin de lutter plus efficacement contre la déforestation illégale au niveau mondial et les importations de bois illégal dans l’UE.  

En savoir plus