Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Promotion des produits agricoles et agroalimentaires: vers une nouvelle politique européenne

Dernière mise à jour :  26/11/2013 à 14:45

Promotion des produits agricoles et agroalimentaires: vers une nouvelle politique européenne [archive]

Le 21 novembre 2013, la Commission européenne a présenté un projet de réforme de la politique d'information et de promotion des produits agricoles et alimentaires européens. Cette proposition fait suite à une consultation publique ouverte en 2011 autour d'un Livre vert (voir IE n°119), suivie par une Communication (voir IE n°125). Elle sera transmise au Parlement européen et au Conseil.

La politique de promotion des produits agricoles vise à améliorer la connaissance des consommateurs sur les produits agricoles européens, tant sur le marché intérieur que sur les pays tiers, et à y développer et ouvrir de nouveaux marchés. En effet, à titre d’exemple, la Commission note qu’en Europe, seule une minorité de consommateurs reconnait les logos des produits bénéficiant d'une appellation d'origine protégée (AOP) ou d'une indication géographique protégée (IGP).

Actuellement, il existe un régime d'information et de promotion en faveur des produits agricoles, dont les principes sont définis dans le règlement (CE) n°3/2008. La Commission européenne accorde ainsi chaque année un soutien financier à des campagnes destinées à promouvoir les produits agricoles et à informer les consommateurs sur la façon dont ils sont produits. Avec le nouveau système proposé, la Commission cherche à mieux cibler les besoins des marchés européens et mondiaux. Son financement se fera dans le cadre des montants prévus pour la Politique Agricole Commune 2014-2020.

Les principaux éléments proposés dans cette réforme sont:

  • La mise en place d'une stratégie européenne de promotion, qui permettra un meilleur ciblage des actions de promotion. Cette stratégie devrait conduire notamment, sur le marché intérieur, à combler le faible niveau de connaissance des consommateurs sur les produits agricoles européens en général et les produits reconnus par les systèmes européens de qualité en particulier;
  • Une ouverture du champ d'application des mesures avec: la possibilité encadrée de mention de l'origine et des marques des produits; un élargissement des bénéficiaires aux organisations de producteurs; un élargissement des produits éligibles notamment aux produits agro-alimentaires transformés éligibles aux systèmes européens de qualité comme par exemple les pâtes alimentaires.

A noter par ailleurs que le règlement portant Organisation Commune des Marchés (OCM) 2014-2020 prévoit des mesures d’aides spécifiques pour le secteur viticole européen, en particulier concernant l’information et la promotion. Afin de créer une complémentarité avec l’OCM, la Commission européenne propose de limiter l’éligibilité du vin dans le cadre de ce nouveau régime de promotion au seul cas où le vin est associé à un autre produit agricole ou alimentaire.

En savoir plus