Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Résultats des premiers appels à projets transports du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe

Dernière mise à jour :  03/08/2015 à 09:18

Résultats des premiers appels à projets transports du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe [archive]

Le 10 juillet,  les représentants des Etats membres se sont réunis en Comité de coordination du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) et ils ont validé la sélection des projets effectuée par l’Agence INEA et la DG MOVE de la Commission européenne, dans le cadre des appels à projets pluriannuels et annuel du MIE (voir IE n°149).

Au total, ce sont 276 projets qui ont été choisis parmi plus de 700 propositions et qui bénéficieront de 13,1 milliards €. Les taux de cofinancement s’échelonnent entre 10% minimum, et maximum 85% pour les projets soumis dans le cadre de l’enveloppe "cohésion".

Un document de près de 600 pages reprend toutes les informations relatives à cette sélection: après une analyse générale des résultats, des tableaux reprennent les projets validés et rejetés, puis des fiches-projet d’une page présentent chaque dossier retenu ou rejeté, avec les motifs ayant conduit à la décision.  

Les projets aquitains sélectionnés sont au nombre de cinq, parmi lesquels trois portent sur le Corridor ferroviaire atlantique et deux ont été déposés par le Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB):

  • Etude sur la nouvelle ligne Bordeaux-Dax, portée par le Ministère de l’Ecologie et cofinancée à hauteur 50%, pour un montant de subvention européenne de 52,45 millions €;
  • Travaux sur le bouchon ferroviaire de Bordeaux (suppression de deux passages à niveau entre Cenon et Lagrave d’Ambarès), portés par le Ministère de l’Ecologie, cofinancés à 21,77% pour 2,819 millions €;
  • Etude sur les installations permanentes de contresens entre Gazinet et Dax sur la ligne Bordeaux-Irun, portée par le Ministère de l’Ecologie et cofinancée à 50%, soit 4,8 millions € de subvention;
  • Etude et travaux portés par le GPMB pour le projet Gironde XL (dragage et navigation innovante), cofinancés à 20% pour 4,12 millions €;
  • Travaux d’amélioration des connexions ferroviaires au port de Bordeaux, projet Rail2Bordeaux soutenu à hauteur de 24,22%, pour un montant de 9,818 millions €.

De nombreux autres projets français ont été sélectionnés. La France va notamment recevoir deux enveloppes très importantes, l’une de 979 millions € pour le canal Seine Escaut et l’autre de 813 millions € pour le projet Lyon-Turin.
Le prochain appel à projets du MIE dans le domaine des transports pourrait être publié en octobre, avec un budget disponible de 7 milliards €.

En savoir plus