Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Réunion annuelle des fonds européens en Nouvelle-Aquitaine

Dernière mise à jour :  24/07/2017 à 16:29

Réunion annuelle des fonds européens en Nouvelle-Aquitaine

Les partenaires membres du Comité de suivi des fonds européens en Nouvelle-Aquitaine se sont réunis à Bordeaux le 30 juin, dans les locaux de Sciences Po, afin de faire un état des lieux de l’utilisation de ces fonds en région.

Dans son discours introductif, Alain Rousset a souligné l’importance du travail collaboratif autour des fonds européens, avec les collectivités territoriales, les interlocuteurs économiques tels que les clusters, les universités, etc.  Le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a également rappelé la cohérence entre ces fonds et les compétences des Régions françaises, en matière de développement économique, de formation, de recherche, de soutien aux PME, de transfert de technologie, d’aménagement du territoire. Pour lui, le maître mot doit être l’innovation, dans tous les domaines, et notamment dans l’agriculture. "Les fonds européens poussent les territoires à être innovants et sont un véritable « plus »", a-t-il souligné. Pour l’après 2020, Alain Rousset souhaite que les quatre régions européennes partenaires de Nouvelle-Aquitaine, de Hesse (Allemagne), d’Emilie-Romagne (Italie) et de Wielkopolska (Pologne) poursuivent leur démarche commune et adresse un message à la Commission européenne pour maintenir ces fonds, en proposant de nouvelles idées. Sur l’avenir de la politique agricole commune (PAC), il a aussi évoqué l’idée d’une fongibilité des deux piliers et d’une gestion par les Régions du premier (aides directes aux agriculteurs).

Lors de cet événement, la Commission européenne (CE) était représentée par Barbara Luecke, Chef d’unité France-Benelux à la DG AGRI (suivi du Fonds européen agricole de développement rural, FEADER) et son équipe Christophe Derzelle, Hanane Gassot, Eugénio Fernandez Garcia; Pierre-Emmanuel Leclerc, correspondant pour la Nouvelle-Aquitaine au sein de l’unité France-Belgique-Luxembourg de la DG REGIO (suivi du Fonds européen pour le développement régional); et Andrea Mancini, également référent pour la région au sein de l’unité France-Benelux de la DG EMPL (suivi du Fonds social européen, FSE).

Dans les trois domaines (développement rural, régional et social), la CE a reconnu que l’utilisation des fonds était bien avancée en Nouvelle-Aquitaine,  voire supérieure au niveau du reste de l’UE. Toutefois, le niveau des paiements restent faible, d’où des efforts d’accélération à fournir. Barbara Luecke a indiqué que la réflexion sur l’après 2020 était entamée, avec, pour la PAC, une consultation publique ayant reçue plus de 320 000 contributions, en cours d’analyse, et qui déboucheront sur une communication de la CE fin 2017. La chef d’unité a aussi appelé à poursuivre les efforts sur la communication autour des fonds européens auprès des citoyens.

Lors de cette matinée, plusieurs projets cofinancés par les fonds européens  ont été présentés:

  • Le Centre technologique optique et lasers Alphanov a partagé son expérience XPULSE, qui permet d'améliorer la qualité des mammographies grâce au laser et la détection des cancers du sein;
  • La Ferme des Gariottes en Corrèze, groupement de cinq agriculteurs ayant quatre productions en bio;
  • La Mission locale des Graves, qui a accompagné 183 jeunes (ni en emploi, ni en formation, ni en éducation) vers l’insertion en 2016.


Le Comité de suivi avait été précédé de plusieurs réunions techniques dédiées aux différents fonds et organisées à Limoges, Poitiers et Bordeaux, avec de nombreuses visites de projets. Une visite a également été organisée dans les estives pour les membres de la DG AGRI.

En savoir plus