Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Révision à mi-parcours du CFP: l’Italie bloque le compromis au sein du Conseil

Dernière mise à jour :  29/11/2016 à 10:02

Révision à mi-parcours du CFP: l’Italie bloque le compromis au sein du Conseil

A l’occasion du comité des représentants permanents des Etats membres (Coreper) du 15 novembre dernier, l’Italie a émis une réserve sur le texte de compromis proposé par la présidence slovaque relatif à la proposition de la Commission concernant la révision à mi-parcours du cadre financier pluriannuel (CFP). Le texte de compromis prévoit notamment une enveloppe de 6,01 milliards € (contre 6,4 milliards € proposés par la Commission) pour soutenir les priorités de l’UE; l’augmentation des plafonds de certains instruments spéciaux; la possibilité de transférer des montants non utilisés d’un instrument à un autre; une réserve d’aide d’urgence portée de 280 à 300 millions € maximum par an ainsi que des mesures visant à éviter l’accumulation de factures impayées.

Alors que tous les Etats membres ont donné leur accord sur le texte présenté, l’Italie a affiché son mécontentement et considère que l’augmentation des dépenses relatives à la migration, la lutte contre le chômage des jeunes, aux programmes Erasmus + et Horizon 2020 ne sont pas garanties.  

Cette réserve, qui a entrainé au blocage sur l’accord de principe du Conseil relatif à la révision à mi-parcours du cadre financier pluriannuel (CFP), ne sera pas levée avant la tenue du référendum consacré à la réforme constitutionnelle prévu le 4 décembre prochain en Italie.


Ajouter un commentaire