Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Archives > Session plénière de l’Assemblée des régions européennes viticoles

Dernière mise à jour :  02/06/2014 à 12:20

Session plénière de l’Assemblée des régions européennes viticoles [archive]

La XXIIe session plénière de l’Assemblée des régions européennes viticoles (AREV), dont l’Aquitaine est membre, s’est tenue à Remich (sur la Moselle), au Grand-Duché de Luxembourg, les 9 et 10 mai derniers. A cette occasion, Jean-Paul Bachy, Président du Conseil régional de Champagne-Ardenne, a été réélu Président de l’AREV pour un 3ème mandat.

Dans une résolution, adoptée à l’unanimité, les régions viticoles européennes demandent aux instances de l’Union européenne négociatrices des accords de libre-échange avec les Etats-Unis, de prendre en compte les intérêts de la viticulture européenne, forte depuis des décennies d’un système d’appellation garantissant qualité et sécurité pour les consommateurs.

En outre, particulièrement inquiète par la propagation de la flavescence dorée (maladie contagieuse du vignoble avec un caractère de calamité agricole transmis par un insecte nommé cicadelle), l’AREV se mobilise afin qu’un groupe technique d’échanges puisse suivre les démarches de la Commission européenne pour endiguer de façon concertée et efficace cette maladie de la vigne.

Enfin, les membres de l’AREV se sont engagés à poursuivre le travail concernant le développement des bonnes pratiques d’œnotourisme, secteur jugé porteur de croissance commerciale, d’emploi et de rayonnement culturel. Outre une plate-forme d’échange des bonnes pratiques, l’AREV travaillera à la définition des valeurs fondamentales partagées par les acteurs de l’œnotourisme en Europe.

Les membres du bureau de l’AREV ont également rappelé leur grande vigilance et leur mobilisation constante autour de l’application à venir des autorisations de planter la vigne en Europe : en effet, la Politique Agricole Commune 2014-2020 prévoit la mise en place d’un nouveau système de régulation des plantations (voir IE n°138). Or les modalités d’application de ce nouveau système (actes délégués) sont encore en discussion.

En savoir plus