Accueil > actu > Actualités de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes > Une politique spatiale européenne plus proche des territoires

Dernière mise à jour :  06/07/2017 à 15:29

Une politique spatiale européenne plus proche des territoires

Le 6 juin, s’est tenu la conférence de lancement des Relais et Académies Copernicus, au Parlement européen à Bruxelles. Les Relais et Académies Copernicus, labellisés par la Commission européenne suite à un appel à manifestation d’intérêt fin 2016, ont vocation à jouer le rôle de points de contact pour faire connaître Copernicus, le programme européen d’observation de la Terre, sur les territoires, et pour développer et former la communauté des utilisateurs du programme aux multiples applications qu’il permet.

En Nouvelle-Aquitaine, les structures labellisées sont:

  • Relais Copernicus: Aerospace Valley au nom du consortium Booster Nova, qui regroupe plusieurs partenaires en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie;
  • Académies Copernicus: binôme Aerocampus Aquitaine/Bordeaux INP; binôme Bordeaux Sciences Agro/Montpellier Sup Agro.

Plusieurs intervenants politiques de la Commission européenne et du Parlement ont souligné que la création de ces relais sur le territoire marque un tournant vers une nouvelle approche de la politique spatiale européenne, qui met l’accent sur le développement de communautés d’utilisateurs, l’exploitation des données, et l’impact économique des programmes spatiaux.

Ces tendances sont reflétées dans la proposition de nouvelle stratégie spatiale pour l’Europe lancée par la Commission fin 2016, sur laquelle se sont prononcés le Conseil de l’UE le 30 mai, et le Parlement européen, via la commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Energie (ITRE), le 21 juin. Les deux institutions soutiennent la vision portée par cette stratégie et reconnaissent l’importance de la politique spatiale européenne pour la croissance et l’emploi, mais aussi pour faire émerger des solutions à des défis majeurs tels que le changement climatique, la protection de l’environnement, l’agriculture de demain ou la réponse aux catastrophes.

Le 6 juin, la Commissaire Elzbieta Bienkowska, en charge notamment de la politique spatiale, ainsi que plusieurs eurodéputés, ont réaffirmé leur soutien aux programmes spatiaux européens et se sont engagés à demander une augmentation de l’enveloppe budgétaire dans le cadre du prochain cadre financier pluriannuel européen.

En savoir plus