Dernière mise à jour :  12/08/2016 à 11:46

Québec

Historique de la coopération

La Nouvelle-Aquitaine est l’une régions françaises les plus actives dans ses partenariats avec la Province du Québec. Après de premiers contacts à la fin des années 90, l’Aquitaine et le Québec ont signé le 2 juin 2000 à Bergerac leur premier accord de coopération triennal. Le 29 mars 2012, ils ont signé leur 5ème plan d’action pour la période 2013-2016.

Plan d’actions 2013-2016

Le plan d’actions 2013-2016 a été adopté par l’assemblée plénière régionale le 17 décembre 2012 et signé le 29 mars 2013 par le président du Conseil régional d’Aquitaine et le délégué général du Québec. Il réaffirme la volonté de coopération entre les deux territoires et priorise leurs actions :

  • Développement économique et innovation dans les secteurs des pôles de compétitivité ;
  • Enseignement supérieur et recherche en soutenant les projets de partenariats universitaires et la mobilité internationale des étudiants, des chercheurs et des professeurs ;
  • Education, formation  et insertion professionnelle des jeunes, notamment dans le cadre d’échanges d’expériences et de pratiques dans le domaine de la persévérance et de la réussite des jeunes ;
  • Culture dans les secteurs du livre, du cinéma, du spectacle vivant, du patrimoine et des arts numériques.

Il ouvre également de nouvelles perspectives de coopération dans les domaines du développement durable, de l’environnement, l’énergie et la gestion des territoires, de l’économie sociale et solidaire et de la lutte contre les discriminations.

 

Documents à télécharger :

-  le plan d'actions 2013-2016

le plan d'actions 2009-2011

le plan d'actions 2007-2009

 

Appel à projets "Québec - Hesse - Emilie-Romagne"

Afin de dynamiser et renforcer les échanges avec ses collectivités partenaires, la Région s’est dotée de dispositifs d’appels à projets.

Pour plus d’efficacité, les appels à projets distincts Québec et Hesse / Emilie-Romagne ont été regroupés en 2013 au sein du «  fonds de coopération interrégionale Québec - Hesse - Emilie-Romagne ».
Les porteurs de projets peuvent déposer leurs dossiers tout au long de l’année et sont invités à prendre contact avec le service pour l'étude du dossier avant son dépôt.
L’objectif de ce fonds est de favoriser et de soutenir l'émergence de nouveaux projets de coopération structurants pour les relations Aquitaine-Québec et engageant les acteurs de deux territoires dans des relations pérennes.

Consultez le texte de l'appel à projets 2015 sur le Guide des aides

Appels à projets précédents

Si vous souhaitez voir les résultats des appels à projets des années précédentes, rendez-vous sur les pages correspondantes :

Aquitaine - Québec : 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008/07

 Au total, de 2007 à 2015, la Région a soutenu 118 projets pour un montant de 1 266 000 €.

Les principaux rendez-vous 2014/2015

  • Bordeaux Fête le Vin à Québec du 27 au 30 août 2015
  • Accueil en Aquitaine en Mars 2015 d’une délégation conduite par le Premier Ministre du Québec, Philippe Couillard
  • 8ème édition des Rencontres Champlain - Montaigne à Bordeaux à l’automne 2014 sur le thème "Cultures Numériques et co-construction des territoires"
  • Exposition Lascaux à Montréal du 14 avril au 15 septembre 2014

Les actions

1) L’économie et l’innovation

a) Economie sociale et solidaire

En Aquitaine, l’économie sociale et solidaire (ESS) représente plus de 117.000 salariés dans plus de 11.000 établissements, soit 12.9% du total des salariés privés représentant près de 2,5 milliards d’euros de salaires distribués.
Ce secteur constitue une valeur ajoutée considérable à l’activité économique d’un territoire car il représente une alternative viable aux problèmes rencontrés de nos jours par l’économie marchande traditionnelle.
Consciente de ses enjeux, la Région Aquitaine en partenariat avec la Cré (Conférence Régionale des Elus) de la Capitale Nationale et la Région Bretagne ont engagé en 2013 une collaboration, notamment sur l’identification des pratiques coopératives et les dynamiques territoriales via les « Pôles Territoriaux de Coopération » en France et les « Ententes Spécifiques de l’Economie Sociale » au Québec avec un accent spécifique sur la participation des jeunes à ces projets.
Un guide, fruit de ce travail collectif a été édité avril 2015.

b) Drones
Un protocole d’accord entre Bordeaux Technowest, porteur du centre d’essais des systèmes autonomes CESA, et le Centre d’excellences sur les drones (CED) d’Alma au Québec a été signé en juin 2013 qui prévoit une coopération portant sur des opérations de tests et d’évaluations ainsi que sur des activités scientifiques, techniques et d’ingénierie.
Ce couple franco-québécois, réuni à l’occasion de grands rendez-vous comme le Bourget, AUVSI aux USA, UAV Show à Bordeaux, est à l’origine de la création d’un consortium international de sites de tests et d’essais des drones dénommé ICATS, qui aujourd’hui regroupe quatre autres partenaires, un américain (Laboratoires Multispectraux de l’État de l’Oklahoma - OSU-UML), un britannique (Centre Aéronautique National) situé au Pays de Galles, et deux partenaires espagnols, le CATUAV Tech Center (CTC) situé près de Barcelone et l’Air Trafic Laboratory for Advanced Unmanned Systems (ATLAS), un centre de tests en vol situé à Villacarrillo.

c) Batteries nouvelles génération
La Région Aquitaine travaille avec Hydroquébec sur le programme R&D de SCE France, filiale à 100% d'Hydroquébec. SCE est soutenue pour son programme de R&D sur les 3 ans à venir à hauteur de 2M€. L'UPPA, dans le cadre d'une relation que structure la Région de type labo commun, est également soutenue pour 1M€. Enfin la Région travaille à la structuration de la chaine de valeur industrielle sur Lacq, avec des contacts actifs avec de nombreux groupes, notamment sur les applications stockage stationnaire et mobilité .

2) L’enseignement supérieur, la recherche, l'éducation et la formation professionnelle

a) Favoriser la mobilité
Dans la continuité de la collaboration entre les universités de Bordeaux et Laval, la Région Aquitaine et le Québec encouragent des relations plus étroites entre leurs établissements. Dans ce but, plusieurs actions seront menées : diffusion d’une information sur les offres de formation des universités aquitaines et québécoises, sur les équivalences entre les deux systèmes, ainsi que sur les dispositifs mis en place pour favoriser la mobilité ; aide aux co-tutelles de thèses et création d’une offre de formation à distance commune aux deux universités.
Grâce à cette coopération, le Québec est devenu la troisième destination privilégiée des étudiants aquitains dans leur choix de mobilité à l’étranger grâce au dispositif aquitain d’aide à la mobilité des étudiants « Aquimob ».

b) Échanges de bonnes pratiques sur l’éducation
De nombreux échanges menés précédemment en matière de persévérance scolaire ont donné naissance à des initiatives en faveur des élèves en difficulté.
À titre d’exemple, la Région Aquitaine en lien avec le Rectorat a lancé un appel à projets  pour inciter les acteurs locaux à proposer des projets d'insertion dans les lycées de jeunes en décrochage scolaire ou encore expérimenter au sein de lycées d'enseignement général les "micro lycées" dans le but d’y accueillir les jeunes ayant quitté le système scolaire sans qualification et souhaitant le réintégrer pour valider un diplôme. Depuis 2012, 60 projets concernant près de 850 élèves ont été accompagnés par la Région.
Le guide franco-québécois « Réussite des jeunes et persévérance scolaire », paru en 2011 et piloté par l’Aquitaine, recense 22 propositions mises en place par 6 régions françaises et 9 régions québécoises. L’objectif étant de lutter efficacement contre le décrochage scolaire et de favoriser la persévérance et la réussite scolaire des jeunes français et québécois.

c) Mettre à l’honneur la recherche
La culture scientifique et technique est mise en avant grâce à des publications en langue française et fait l’objet de séminaires et d’échanges d’enseignement.
Dans cet esprit, les projets collaboratifs comme la création de l’Institut de Nutrition Aquitaine-Québec et les Rencontres Champlain-Montaigne sont poursuivis et approfondis par la création de nouveaux partenariats sur les thèmes de l’eau, la télémédecine, la forêt-bois, l’aéronautique et du laser-optique.

- Nutrition: La création de l’Institut de Nutrition Aquitaine-Québec (INAQ) a permis de réunir les capacités de  recherche de l’Institut de Recherche en Nutrition Humaine d’Aquitaine de l’Université de Bordeaux et de l’Institut sur la Nutrition et les Aliments Fonctionnels de l’Université Laval
Sur cette base, Bordeaux et Laval ont décidé la création (2013) d’un Laboratoire International Associé (LIA) « OptiNutriBrain » dont la finalité est de mieux comprendre les impacts de la nutrition sur les troubles de l’humeur et les capacités mnésiques tout au long de la vie. 
- Eau : création du réseau Ageau (Aquitaine-Québec Eau) en 2012, sous le haut patronage du Conseil régional d'Aquitaine entre l'Université de Bordeaux et l'Université Laval. Ce réseau a pour objectif l'échange d'expertises complémentaires et reconnues en matière de gestion de la ressource en eau, la mise en œuvre de collaborations en recherche, le transfert de technologie, la mise en œuvre de mobilité étudiante par le biais de la création d'un profil international, formations spécialisées conjointes, programme bi-diplômant, cotutelles, ...
- Optique Laser : l’INRS, le CNRS, l’Université de Bordeaux et l’Université Laval préparent la création d’un Laboratoire International Associé en Optique-Photonique-Laser. L’ensemble des instances des acteurs a approuvé le projet, ne reste plus que la validation de sécurité nucléaire.
Initié coté aquitain par l'ICMCB (Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux) et le CELIA (Centre Lasers Intenses et Applications) et coté québécois par le COPL (Centre photonique optique laser de l'Université Laval), le LIA a pour objectif de mettre en place un programme de recherche ambitieux en photonique et sciences des matériaux. L'axe principal est la structuration de verres par laser femtoseconde, thème soutenu par la Région Aquitaine via l'appel à projets annuel. Une ouverture sur une autre thématique à savoir "lasers intenses et application" est également proposée en intégrant l'INRS et plus particulièrement son centre de recherche à Montréal dont les collaborations avec la Région Aquitain sont historiques.
Le LIA intègre également un volet formation en confortant les co-tutelles de thèses (avec une harmonisation des cursus), en finalisant la mise en place d'un co-diplôme de Master et en renforçant un programme d’échange au niveau Master.
- Télémédecine/télépathologie : les québécois sont très en avance dans ce domaine car ils doivent composer avec des problèmes d'éloignement des populations et de démographie médicale faible. Ces dispositifs techniques et organisationnels permettent d'améliorer la rapidité, la fiabilité et la qualité du diagnostic et donc la qualité des soins et traitements des patients. L'Aquitaine est intéressée par un dispositif de numérisation et stockage de lames pour second avis. Cela correspond à une pratique médicale actuelle non valorisée où les deux centres référents (Institut Bergonié et CHU de Bordeaux) sont très régulièrement sollicités.
- E-santé à domicile : mise en place d'un travail scientifique de collaboration directe entre Laval et l'Institut Bergonié à Bordeaux concernant la télésanté. L'objectif principal d’évaluaer de l'apport d'une nouvelle technologie en TéléSanté pour le maintien à domicile de patients atteints de cancer et fragilisés car âgés ou isolés ou porteurs d'une maladie très évoluée.

3) La culture

À l’image des précédents plans d’actions, les partenaires encouragent l’excellente collaboration qui existe entre les professionnels de la culture et les artistes dans les domaines du livre, de la bande-dessinée, du cinéma, du spectacle vivant, du patrimoine et des arts numériques.
Par ailleurs,  de nouveaux thèmes de coopération  émergent autour d’échanges entre maisons d’écrivains, de la valorisation du patrimoine culinaire et de l’accueil d’expositions d’art contemporain tandis que la mobilité artistique et la co-production seront encouragées.
La Délégation générale du Québec à Paris s’emploie, en concertation avec le Rectorat de Bordeaux et la Chaire d’étude sur le Québec Contemporain, à tenir des séances d’information sur la littérature et le cinéma québécois à l’attention des enseignants aquitains.       

4) L’environnement, l'énergie et la gestion des territoires

a) Bois-forêt

Compte tenu des échanges fructueux d'ores et déjà menés sur la thématique "forêt/bois", la Région Aquitaine et la Délégation générale du Québec à Paris poursuivent les collaborations en lien avec ce secteur d'activité. Des échanges d'expertise sont encouragés sur de nouveaux sujets tels que les aménités forestières, les bonnes pratiques en matière d'atténuation des émissions de gaz à effet de serre, dont le rôle de la forêt dans la compensation carbone et l'utilisation du bois dans la construction, ainsi que les mesures d'adaptation aux impacts des changements climatiques.

b) Développement durable

Des échanges sont développés entre le centre de ressources Nobatek, la Région Aquitaine et les Cré (Conférence régionale des Elus) du Bas Saint-Laurent et de Chaudière Appalaches autour de la construction bois. Dans cette optique, l’Aquitaine a accueilli le 27 mars 2013 une délégation du Bas-Saint-Laurent pour mener des échanges d’expertise portant sur les « Approches techniques et sociales pour la construction et l’aménagement durable ».

c) Partenariat avec le consortium Ourasnos

Ouranos créé en 2001 par le Gouvernement du Québec, Hydro-Québec et Environnement Canada est un consortium scientifique visant à répondre aux enjeux du changement climatique. Une convention de partenariat entre la Région Aquitaine et Ourasnos été signée fin 2014 afin de favoriser les échanges de connaissances et la mise en place de programmes de recherche collaboratifs autour de l’impact des changements climatiques notamment dans ses dimensions socio-économiques et environnementales, de façon à informer les acteurs et les aider à identifier, évaluer, promouvoir et mettre en œuvre des stratégies d’adaptation locales et régionales.

d) Par ailleurs, les deux Régions ont élargi leur coopération à la valorisation énergétique de la biomasse, au développement responsable des énergies fossiles, au stockage géologique du carbone et à la géothermie industrielle. Les rapprochements entre les créneaux québécois et les pôles aquitains Xylofutur, CREhad et Avenia sont à cet effet encouragés.

e) Enfin, les collaborations universitaires et institutionnelles en lien avec la thématique de l’eau, plus spécifiquement en ce qui a trait aux aires marines protégées, l’aménagement du littoral et la conservation des espaces naturels côtiers sont également mises en avant.

5) Participation à la création d’un Fonds de soutien aux projets de coopération franco-québécoise

Participation de la Région Aquitaine à la mise en place en 2005 du fonds commun franco-québécois de la coopération décentralisée (FFQCD), voulu par les gouvernements français et québécois. De nombreux projets, menés par l’Aquitaine en partenariat avec d'autres régions françaises, ont ainsi été soutenus, comme la valorisation des produits d’origine, la prévention du décrochage scolaire ou encore le développement des éco-industries et de la construction-bois.

En savoir plus sur le FFQCD

Partenaires

Partenaires québécois
  • La Délégation générale du Québec à Paris
  • Le ministère des Relations Internationales (MRI) du Québec
  • Le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE)
  • Le ministère des Affaires Municipales et des Régions (MAMR)
  • Les conférences régionales des élus de la Capitale Nationale, de Chaudière Appalaches et du Bas Saint Laurent (essentiellement mais sans exclusive) ;
  • L’Université Laval de Québec
  • L’agence de développement économique « Pôle Québec Chaudière Appalaches » ;
Partenaires français et aquitains
  • Le Consulat général de France au Québec
  • L’Université de Bordeaux
  • Les pôles de compétitivité aquitains
  • Nobatek, centre de ressources technologiques dans les domaines de l’aménagement et de la construction durables.

Contact

Laurent Rey-Lescure

Tél : 05 57 57 82 13
Courriel : laurent.reylescure@aquitaine.fr