Accueil > Régions partenaires > Roumanie / Galati

Dernière mise à jour :  12/08/2016 à 11:55

Roumanie / Galati

La ville de Galati

La Région Aquitaine et le Conseil départemental de Galati ont engagé depuis 2003 un important programme de coopération décentralisée.

Historique de la coopération

Les premiers échanges ont d'abord porté sur les secteurs de la santé (soutien à la création d’une faculté de médecine) et de la viticulture (formations techniques). Progressivement de nouveaux domaines de coopération ont été identifiés : secteur agro-alimentaire, éducation, jeunesse et formation de fonctionnaires. Le nouveau programme de coopération 2015-2017 se concentre désormais sur trois grands axes : formation du personnel médical pour améliorer l'environnement sanitaire, soutien à l’agriculture (aquaculture, viticulture et irrigation), et mobilité de la jeunesse.

Galati (Roumanie)
Cliquez pour agrandir

Galati, une ville et un département

Situé au Sud-Est de la Roumanie, le département de Galati s'étend sur 4 500 km² soit environ 2% du territoire du pays. En 2008, il compte une population de 614 000 habitants, représentant 2,8% de la population roumaine. C'est un centre industriel important spécialisé dans la métallurgie, la construction navale, le textile et l’agroalimentaire. Il dispose de deux universités importantes : la Danubius, université privée et la Dunarea de Jos qui est une université d’Etat et accueille des étudiants originaires de tout le Sud-Est de la Roumanie (Galati, Braila, Tulcea, Vrancea) mais aussi des pays voisins (Moldavie, Ukraine).

La ville de Galati est le chef-lieu du département. Septième ville du pays avec près de 300.000 habitants, elle s'insère dans la « conurbation » Galati-Braila, qui est en voie de devenir le second centre urbain de Roumanie après Bucarest. Son activité portuaire est très dynamique en raison de son positionnement stratégique sur le Danube, à 80 km de la mer Noire.

L'industrie métallurgique tient une place déterminante dans l'économie locale puisque la région concentre plus de la moitié de la production nationale d'acier. La construction navale est un autre point fort de la région, qui fournit des bateaux de gros tonnage construits par le chantier naval Damen Galati. Son économie est également tournée vers l'agriculture et plus précisément la production de fruits et légumes et de vin.

Ce territoire rencontre des problèmes sanitaires et médicaux importants. Si les infrastructures hospitalières sont assez nombreuses, l’éducation sanitaire, le personnel et l’équipement médical et hospitalier sont souvent insuffisants. On note en particulier un nombre trop faible de médecins généralistes et spécialistes exerçant dans la région, du fait d'un manque d'offre de formation. De plus, la Roumanie est le pays européen qui enregistre le taux de mortalité infantile le plus élevé (11 enfants pour 1 000 naissances).

Programme 2015 - 2017

Appui à la création d'une université de médecine à Galati

Les deux régions ont fêté en 2013 leurs dix ans de coopération et renouvellent désormais leur programme pour la période 2015-2017 autour de trois axes prioritaires.

Santé

Cet axe a pour objectif le renforcement des connaissances scientifiques et ainsi l'amélioration de la situation sanitaire de Galati. Il se décline en plusieurs actions :

  • la création d'un réseau périnatal d'échanges de pratiques s'inspirant du modèle aquitain en vue de réduire le taux de mortalité infantile. Des formateurs et des étudiants de l'Ecole de sages-femmes de Galati ont été accueillis à Bordeaux pour une formation de trois semaines,
  • l'organisation d'un séminaire sur la protection périnatale à Galati à destination du personnel médical et du grand public. Il s'agit de mieux informer en matière de protection périnatale et de lutte contre les MST. Il est aussi l'occasion d'un échange de bonnes pratiques entre les professionnels des deux pays,
  • l'accueil de 18 étudiants roumains de médecine, pharmacie et dentaire pour une année universitaire dans le cadre d'Erasmus+.
  • un échange entre l'hôpital Charles Perrens de Bordeaux et l'hôpital psychiatrique Elisabeta Doama de Galati pour mieux former les médecins et infirmières à la prise en charge des patients, notamment dans la lutte contre les addictions chez les femmes enceintes
Agriculture, viticulture et aquaculture

L'agriculture représente aujourd'hui encore une part importante de l'activité économique de Galati. L'objectif est de permettre un développement durable des activités agroalimentaires de la région. Plusieurs actions favorisent la diversification des cultures en soutenant les organismes et exploitants du secteur agroalimentaire :

  • par la mise en relation des entreprises, experts aquitains, responsables techniques et administratifs roumains afin d'aider le département de Galati à se doter d'un système d'irrigation adapté aux besoins de la population locale,
  • par l'élaboration d'un diagnostic et d'un plan de développement technique de la filière aquacole à Galati,
  • par le soutien aux exploitations viticoles familiales de Galati pour les aider à adopter un système de production agro-écologique.
Education et jeunesse

La mobilité des lycéens et des enseignants joue un rôle important dans le développement d'une citoyenneté européenne et pour une meilleure autonomie des élèves. A ce titre, plusieurs actions sont prévues :

L'accueil de professeurs roumains pour un séjour d'une semaine chaque année dans les lycées Jean Renou de la Réole et Arnaut Daniel de Ribérac.

Un échange entre 30 lycéens roumains et 30 lycéens français pour des séjours d'un mois et dans le cadre du festival des lycéens et des apprentis.

L'organisation de deux évènements musicaux et culturels en Aquitaine en 2015 et à Galati en 2016.
 

Actions déjà réalisées

La coopération Aquitaine-Galati a permis de structurer et diversifier le secteur agricole par la création d'un marché de gros et d'une Chambre d'agriculture. L’environnement sanitaire a également été amélioré grâce à la création d’une Faculté de médecine en 2004 et d’une Ecole de sages-femmes en 2011 à Galati.

Voir les actions réalisées de 2011 à 2014 et le poster sur la protection maternelle et infantile

Voir les actions réalisées de 2009 à 2010

Voir les actions réalisées de 2003 à 2008

 

Partenaires

Partenaires en Roumanie

Faculté de Médecine de Galati, Ecole de sages-femmes de Galati, Ordre des sages-femmes et des infirmières de Galati, Service de la protection des droits de l'enfant de l'Ambassade de France en Roumanie, Ecole de pharmacie et dentaire, Hôpital Elisabetha Doamna de Galati, Académie des Sciences Agricoles et des Forêts "Gh. Ionesco Sisesti" Bucarest, Institut de recherche aquacole de Galati, Chambre d'agriculture de Galati, Conseil départemental de Galati, Lycée d’Agriculture de Teccuci, Lycée Cuclin, Lycée Aléxandru Ioan Cuza

Partenaires en France

CHU de Bordeaux, Université de Bordeaux, Ecole de sages-femmes de Bordeaux, Service PMI (protection maternelle et infantile) de la Gironde, Réseau périnatal Aquitaine, UFR de Pharmacie de Bordeaux, UFR de l'Odontologie de Bordeaux, Hôpital Charles Perrens de Bordeaux, CFPPA de Blanquefort, Faculté des Sciences de Bordeaux, Lycée Arnaut Daniel de Ribérac, Lycée Jean Renou de la Réole

Contacts

Thomas VAUTRAVERS, Chef du service Coopération nord
Tél. : 05 57 57 86 17
E-mail : thomas.vautravers @laregion-alpc.fr

Han-Fang Julie ZHU, Chargée de mission, service coopération Nord
Tél. : 05 57 57 82 12

E-mail : han-fang.zhu@laregion-alpc.fr