Accueil > Régions partenaires > Sénégal / Diourbel

Dernière mise à jour :  11/08/2016 à 17:35

Sénégal / Diourbel

Historique

La Région Nouvelle-Aquitaine et  la Région de Diourbel entretiennent depuis quelques années des relations d’échanges régulières. La coopération décentralisée a été introduite par les actions de solidarité internationale lancées par les lycées aquitains Alphonse Beau de Rochas, Toulouse-Lautrec, et Philadelphe de Gerde en partenariat avec le lycée technique Amadou Bamba de Diourbel.

Etapes clés du partenariat :

  • Janvier 2010 : signature d’une convention entre l’Zssociation des régions françaises (ARF) et l’association des régions sénégalaises pour promouvoir le développement de coopérations interrégionales.
  • Juillet 2010 : la Région de Diourbel sollicite officiellement auprès de la Région Aquitaine une demande de partenariat de coopération décentralisée.
  • Avril 2011 : Une mission technique aquitaine réalisée au Sénégal confirme l’intérêt d’une coopération avec la Région de Diourbel.
  • Novembre 2011 : Signature d’une lettre d’intention de coopération entre le président de la Région de Diourbel, Serigne Fallou M’Backé, et le président de la Région Aquitaine, Alain Rousset.
  • Juillet 2012 : Une mission technique aquitaine réalisée dans la Région de Diourbel précise les orientations de la coopération décentralisée.
  • 22 octobre 2012 : Le projet de l’accord cadre triennal 2013-2015 est validé par l’Assemblée Plénière du conseil régional d’Aquitaine.
  • 22 janvier 2013 : Signature à Dakar de l’accord cadre triennal 2013-2015 de coopération décentralisée entre la Région Aquitaine et la Région de Diourbel.

Présentation de la zone de coopération

Cliquez pour agrandir

Située à 145 km à l'est de Dakar au centre du Sénégal, la Rrégion de Diourbel compte 1,315 millions d’habitants sur un territoire 4 359 km2. Elle est ainsi la deuxième région la plus petite en superficie et la deuxième région la plus densément peuplée après celle de Dakar. Elle est divisée en trois départements, Bambey, Diourbel et Mbacké. C’est une région continentale de climat soudano-sahélien avec des précipitations variant entre 400mm et 500mm.

La région de Diourbel constitue un carrefour majeur des échanges nord-sud et est-ouest du pays et de liaison avec le Mali puisqu'elle est traversée par la voie ferrée Dakar-Bamako. 

L’activité économique de la région est principalement tournée vers l’agriculture, l’élevage, le commerce et l’artisanat. Cependant, elle est parmi les plus pauvres du pays même si on enregistre un fort potentiel grâce notamment au développement économique de la ville de Touba, pôle économique, culturel et religieux de la région et deuxième agglomération au Sénégal par son poids démographique.

Ancien cœur du bassin arachidier, la région de Diourbel connaît aujourd’hui de graves problèmes liés à l’appauvrissement de ces terres intensivement exploitées par le passé.

Programme de coopération 2013-2015

Les Régions Aquitaine et Diourbel (Sénégal) ont signé en le 22 janvier 2013 un accord cadre de coopération décentralisée pour la période 2013-2015. Cinq axes de coopération ont été définis :

1.    Le renforcement des capacités organisationnelles et techniques de la Région de Diourbel

Les opérations viseront à définir et mettre en œuvre un programme de formation des personnels du Conseil régional, de l’Agence régionale de développement (ARD), des communes et des communautés rurales de la région de Diourbel. Elles s'appuient notamment sur l'expertise de la direction des ressources humaines du Conseil régional d'Aquitaine et du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT).
De plus, une action spécifique est engagée en direction de l’ARD de Diourbel pour renforcer son dispositif de système d’information géographique (SIG).

2.    La mise en œuvre d'une politique locale en faveur de l'insertion économique des jeunes de la Région de Diourbel

Les opérations visent à accompagner la Région de Diourbel dans la création d'un office régional pour l'emploi des jeunes et dans le renforcement du dispositif de microcrédit dédié mis en place par la Région de Diourbel (le fonds d'appui à l’entreprenariat jeunesse - FAEJ) pour permettre aux jeunes de créer des activités génératrices de revenus.

3.    Le développement de l'accès à l'eau potable en milieu rural

Les opérations visent à définir et mettre en œuvre un programme de réhabilitation de dispositifs d’exploitation de la ressource présentant des problèmes de captage (forages), d’équipement d’exhaure (pompes, groupes d’alimentation, …) et de stockage (châteaux d’eau). Elles s’appuieront sur l’expertise technique des services compétents des deux régions et de leurs partenaires respectifs (Agence de l’eau Adour-Garonne et Programme Solidarité Eau côté aquitain ; Division régionale de l’Hydraulique en relation avec les priorités définies dans le Programme d’eau et d’assainissement du millénaire – PEPAM –  côté diourbellois).

4.    Le développement de pôles agricoles

Les opérations visent dans une première phase à réaliser un diagnostic agricole régional et à mettre en œuvre des actions-pilotes sur un site à identifier. Dans une deuxième phase, sur la base du diagnostic et des résultats des actions-pilotes, un programme plus large de développement de pôles agricoles sera défini et mis en œuvre.

5.    La promotion d’actions ciblées en faveur de la jeunesse des deux territoires

Les deux régions s’efforcent de faciliter les liens existants ou nouveaux entre les établissements secondaires d’éducation et de formation professionnelle de leurs territoires, en lien avec les autorités nationales compétentes. Les opérations viseront à soutenir les initiatives de solidarité internationale (échanges d’expériences, valises pédagogiques, chantiers de solidarité internationale …) et d’éducation au développement et à la citoyenneté internationale (conférences, expositions, débats, etc…) des professeurs et des élèves de ces établissements.

Actions déjà réalisées

Plusieurs projets de solidarité internationale ont été soutenus depuis 2003 au Sénégal, dans le cadre de l’appel à projets « Initiatives locales de développement solidaire ».


Quelques exemples de projets :

•    Appui logistique, matériel et financier à deux dispensaires – Pikine et Guediawaye (Association Frères)
•    Partenariat avec le lycée Cheick Ahmadou Bamba, équipement d’une terminale BEP en section froid-climatisation et en mécanique poids-lourds – Diourbel (Lycée Philadelphe de Gerde)
•    Création d’une ludothèque – Guédiawaye (Ludothèque Interlude)
•    Renforcement de compétences des formateurs professionnels aux techniques de la couture du modélisme et de la teinture artisanale – Mbao et Ndem (A-Freak-A)
•    Création d’une unité de teinture et de couture, de micro-jardin et d’une bibliothèque – Thiès (Association Sukhali)

Contact

Alexandra NAUD

Chef de l'unité Coopération Nord - Sud

Mèl : alexandra.naud@laregion-alpc.fr

Tél : 00 (33)5 57 57 01 76


Ajouter un commentaire