Accueil > Régions partenaires > Vietnam / Lao Cai

Dernière mise à jour :  12/08/2016 à 11:43

Vietnam / Lao Cai

L’Aquitaine coopère depuis 2003 avec cette province limitrophe de la Chine, au potentiel de développement important et à la remarquable richesse environnementale et culturelle. Le programme vise à accompagner la province de Lao Cai dans son développement économique, touristique et urbain.

Maîtrise du développement urbanistique de la ville de Bac Ha dans le respect des minorités ethniques

Historique

Au regard des liens d’amitié et de coopération qui unissent la France et le Vietnam et dans le souci de renforcer ces liens au travers de la coopération décentralisée, la Région Aquitaine et la Province de Lao Caï ont engagé en 2002 des échanges qui ont abouti à la signature d’un premier protocole d’accord.
 
Au cours des années 2003 à 2007, les premières actions portant sur l’urbanisme (élaboration du schéma directeur d’urbanisme de la ville de Sa Pa), le tourisme (réhabilitation d’une maison du tourisme), l’arboriculture et la viticulture ont été réalisées.

En 2009, un accord de trois ans a été signé par les deux partenaires, portant sur  l’agriculture, l’enseignement du français, l’urbanisme et la gestion du Parc national de Hoang Lien.

Les résultats de ces actions ont été validés par les deux partenaires au cours du comité de pilotage du partenariat qui s’est tenu en septembre 2011 à Bordeaux en présence des présidents des deux régions partenaires et l’engagement a été pris à cette occasion de poursuivre et développer la coopération. De nouveaux axes de travail ont été définis à la suite de cette réunion afin d’aboutir à un nouvel accord cadre pour la période 2013 – 2015.

Lao Cai (Vietnam)
Cliquez pour agrandir

Présentation de la zone partenaire et des enjeux

La province de Lao Cai est une région très montagneuse (Massif du Fansipan, 3143m) à la frontière nord du pays, près de la province chinoise de Van Nam (frontière commune de plus de 200 km). Sa superficie est de 8044 km2.

De par sa position frontalière avec la Chine, la province de Lao Cai présente un fort potentiel de développement économique.
L'enjeu pour les autorités provinciales est de faire de Lao Cai un lieu de passage privilégié pour les échanges commerciaux avec son voisin chinois sans créer de trop grands déséquilibres entre les zones urbaines et les zones
rurales. Ces dernières, en effet, sont essentiellement habitées par des minorités ethniques qui se trouvent à l’écart des richesses.
Dans le souci de veiller à l’équilibre de cette dynamique régionale, le Comité populaire de Lao Cai a pris le parti d’encourager la diversification des productions agricoles et de structurer le développement de la province et plus particulièrement du district de Sapa, pôle d'attraction touristique.

 

Les objectifs de la coopération et les principes d'échanges

Objectifs

Les objectifs de cette coopération sont de favoriser les échanges réciproques d’expérience et de savoir-faire, ainsi que l’ouverture à l’interculturalité des habitants des deux régions, et de contribuer au développement de Lao Caï tout en améliorant des conditions de vie de sa population.
Il s’agit d’accompagner la Province de Lao Caï dans l’amélioration de ses capacités de gestion et de développement de son territoire et dans sa démarche de protection de l’environnement et de la biodiversité, tout en favorisant les conditions d’accueil des touristes notamment francophones.
Les domaines de l’urbanisme, de la conduite de cultures tempérées et de la gestion du parc national de Hoang Lien sur les sujets du développement du tourisme et de  la conservation des milieux naturels sont également au cœur de ce programme.

Principes d'échanges

Ce partenariat repose sur cinq principes majeurs :

  • la responsabilité partagée et la transparence dans la conduite des projets
  • la reconnaissance du caractère stratégique du renforcement des capacités des acteurs locaux et de l’approche territoriale du développement économique et social
  • la mobilisation large et coordonnée des savoir-faire existants au niveau des personnels des deux régions, des acteurs de leurs territoires et des opérateurs partenaires de la coopération
  • la recherche de synergies et de partenariats avec les autres acteurs du développement intervenant dans la Province de Lao Caï (collectivités locales françaises ou européennes, ONG, coopération étatique française ou d’autres pays européens)
  • la recherche systématique de cofinancements extérieurs tant en France (Etat, Union Européenne, etc.) qu’au Vietnam.

Les activités prennent la forme d’opérations de renforcement des capacités et de projets sectoriels, ceux-ci permettant à la fois d’enregistrer des résultats rapides au bénéfice des populations et d’accroître l’expérience de la Province de Lao Caï en matière d’ingénierie du développement. C’est dans le croisement de ces deux types d’opérations que les partenaires cherchent à concilier objectifs de court et de long terme.

Le programme de coopération 2013 - 2015

Optimisation des cultures de fraise, structuration de la filière ananas et travail avec l'équipe du parc national de Hoang Lien

Cinq axes de travail ont été retenus dans l'accord cadre signé entre la Région Aquitaine et la province de Lao Caï pour 2013-2015.

1.    L’urbanisme

Les actions visent prioritairement à l’élaboration de schémas directeurs et d’aménagement touristique dans des zones du Parc National de Hoang Lien ou dans des zones à forte pression touristique. Un travail sur la zone de Seo My Ty a été réalisé dès 2013 afin de préserver le développement de ce village confronté à la construction à proximité d’un barrage hydraulique. Dans un deuxième temps, le travail a porté sur la ville de Bac Ha dont l’attrait touristique nécessite aujourd’hui une attention particulière afin d’éviter que le développement urbanistique non maitrisé dénature le site et lui fasse perdre tout son intérêt.

Toutes les actions ont été menées en binôme franco-vietnamien afin d’assurer un transfert de compétences et de rendre autonome les services de la Province en matière d’urbanisme et d’aménagement touristique. De nombreux villages pourront ainsi, à terme, bénéficier de l’expertise acquise par les agents de la province en la matière.

2.    L’enseignement du français

Suite à l’expérience positive issue du dernier accord de coopération en matière d’enseignement du français, ce volet de la coopération a été renforcé. De nouvelles classes de français sont mises en place à Sa Pa à destination des professionnels du tourisme, notamment les guides issus des minorités ethniques.

Un volontaire de solidarité internationale (VSI) accompagne les professeurs vietnamiens. Il réalise de plus un travail de capitalisation afin de pérenniser l’action dans le temps, avec la mise en place d’outils pédagogiques, de manuels ou guides d’enseignement et de pédagogie adaptés aux besoins spécifiques locaux (tourisme, hôtellerie, restauration, environnement, faune et flore…). L’objectif principal est d’augmenter les revenus des populations locales par une amélioration de l’offre touristique à Sa Pa grâce à la maîtrise du français.

3.    La production fruitière

Ce volet de la coopération se poursuit afin de parfaire les compétences techniques des personnels du centre semencier de la province de Lao Caï en conduite de culture. L’implantation de différentes variétés d’arbres fruitiers a été expérimentée, dont certaines avec succès ce qui permet d’envisager la diffusion de plants dans le cadre de micro projets de développement agricole. L’objectif est de diversifier les productions et les dates de production pour une amélioration des revenus des familles rurales souvent issues des minorités ethniques (dans les districts de Sa Pa et Bac Ha notamment).

De nouvelles variétés fruitières sont testées depuis début 2012 avec succès : la fraise et la framboise. Il s’agit désormais d’optimiser les cultures et de maitriser localement les techniques de multiplication de plants.

Une nouvelle action a été mise en place dans le cadre de la coopération visant à structurer la filière ananas en accompagnant les coopératives et à trouver de nouveaux débouchés économiques à l’ananas, fruit produit en abondance au Lao Caï.

4.    La gestion du Parc national de Hoang Lien

La Région Aquitaine et le Parc National des Pyrénées accompagnent le Parc National de Hoang Lien. Il s’agit de renforcer et soutenir le Parc dans son développement afin que ses équipes maitrisent à terme les outils de gestion et de protection de la faune et de la flore afin d’éviter une trop forte anthropisation de la zone et protéger ainsi sa biodiversité et le développement des populations qui peuplent les zones périphériques.

5.    Autres domaines

Parallèlement à ce programme les partenaires s’efforcent de faciliter la participation d’acteurs locaux à divers événements régionaux (salons, festivals…), de favoriser le rapprochement et les contacts entre opérateurs économiques (ex. : chimie, électronique, construction, tourisme) et les échanges entre universités de Lao Cai (à venir) et d’Aquitaine.

Les principaux résultats de la coopération

Formation de guides touristiques francophones

Depuis plus de 10 ans, la coopération a donné des résultats concrets et opérationnels.

Dans le domaine de l’urbanisme

Le schéma d’urbanisme élaboré en 2004-2005 est devenu un modèle d’approche multi acteurs dans la planification urbaine et a fait l’objet de nombreuses présentations au sein des différentes provinces vietnamiennes.
Cette nouvelle approche de la planification autour du développement urbain durable a servie d’exemple, au point qu’en 2010, une nouvelle loi a été votée remettant au cœur de la démarche de planification la dimension architecturale. Une autre zone nous a été proposée par notre partenaire, en 2013, à l’intérieur du Parc national de Hoang Lien. Le nouveau schéma d’aménagement se fera sur les mêmes bases que celui réalisé à Sa Pa, traité sous l’aspect de l’écotourisme et du respect de la protection de la biodiversité et de l’environnement.

Dans le domaine agricole

La variété de pêche May Crest est depuis deux ans officiellement reconnue comme variété pouvant être utilisée dans les différents programmes de développement agricole et de lutte contre la pauvreté. Une première distribution de jeunes plants équivalent à 32ha a été effectuée en 2012 à Sa Pa. La Province compte également, avec l’appui financier du PRCC et de l’AFD, développer des microprojets agricoles axés sur l’arboriculture tempérée et utilisant les variétés expérimentées par la coopération Aquitaine – Lao Cai.
La vigne et notamment les variétés hybrides, résistantes au mildiou et a l’oïdium, qui font actuellement encore l’objet d’expérimentation, devrait entrée en phase de multiplication en 2014 afin d’être distribuées aux paysans locaux qui pourront, dès 2016, vendre le raisin sur les marchés. La production de fraise devrait aussi renforcer le programme et permettre aux populations locales de bénéficier d’une culture qui fructifie trois fois par an et ce dès la première année.
Avec une fréquentation touristique estimée aux alentours de 1,5 million de personnes par an en 2017, le marché local devrait garantir à lui seul l’écoulement de ces nouvelles productions. La forte demande devrait également favoriser l’installation de filières et d’investissement plus conséquents.

Dans le domaine du tourisme

Ce schéma d’orientation et de développement touristique réalisé en 2005 qui soulignait le risque d’une trop forte pression touristique sur Sa Pa et la faiblesse de la diversification des services et des circuits. Cette action a permis de réorienter la politique de la Province, et en lien avec l’AFD, de développer de nouveaux programmes dans d’autres districts tels que Bat Xat et Si Ma Cai en désengorgeant ainsi Sa Pa et ses environs.

Dans le domaine de la francophonie

La formation en langue française d’agents de la maison du Tourisme de Sa Pa et du Parc national de Hoang Lien a permis de proposer un meilleur accueil de la clientèle francophone. Cette action a aussi révélé les besoins en la matière de tous autres les professionnels du tourisme auxquels le nouveau programme de coopération permettra de répondre.  Par ailleurs l’enseignement du français va être réintroduit dans le cursus scolaire à partir de la classe seconde. Le lycée de Lao Caï qui accueille cette initiative permettra de former dans un proche avenir de jeunes francophones pouvant par la suite s’intégrer dans le marché du travail au niveau provincial grâce à la forte demande du secteur touristique.

Actions déjà réalisées

Les programmes de coopération 2003 - 2007 et 2009 - 2012 ont permis la réalisation :

  • d’un schéma d’urbanisme et la production d’un plan d’urbanisme pour une extension maitrisée de la ville touristique de Sa Pa,
  • la création d’une maison du tourisme et une expérimentation agricole visant à introduire de nouveaux arbres fruitiers et de la vigne dans cette zone puis la poursuite de ce projet,
  • le soutien à l’écotourisme et à la protection de la biodiversité dans le parc national de Hoang Lien,
  • l’appui à l’apprentissage du français.

 

Voir le détail des actions : 

2003 – 2007

2009 - 2012

Partenaires

  • Propulso, réseau d'excellence pour entreprendre et se développer dans le secteur des fruits et légumes d'Aquitaine
  • Département Français Langue étrangère (DFLE) de l’Université de Bordeaux 3.
  • Institut de Tourisme et d’Aménagement du territoire (IATU) de l’Université de Bordeaux
  • Ifaid, Institut de formation et d'appui aux initiatives de développement, Bordeaux

Contact

Pascale Maitreau

Chargée de mission coopération internationale

Mél : pascale.maitreau@laregion-alpc.fr

Tél : 05 56 56 38 25